Haut-Doubs. Chaux-Neuve. Les Détours de la Paille tiennent toutes leurs promesses

166
Découvrez le bon son de Bigger, dès 20h. ©JC-POLIEN

Les organisateurs du festival de la Paille avaient bien l’intention d’apporter de la bonne musique dans le Haut-Doubs et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont qu’une parole.

Tout le monde attendait ce festival de la Paille avec une impatience non feinte. Malheureusement, la crise sanitaire et les mesures drastiques à prendre en cas de festivals rendaient les festivités impossibles et il a fallu, une fois de plus, repousser la Paille à l’année prochaine.
Mais ce que le Collectif organisation nous avait bien caché, c’était leur volonté de faire voyager la musique dans les lieux symboliques du Haut-Doubs. Un projet qu’ils étudient tous depuis des mois et qui a été accéléré par les évènements. Initialement, il devait se dérouler en parallèle de la Paille et cette année, il se trouve propulsé comme manifestation musicale majeure. Un rendez-vous largement apprécié par tous les amateurs qui se sont déjà pressés au premier concert en public début juin. Mais ce qui vous attend s’annonce dantesque !
Les mesures sanitaires s’assouplissent et il sera désormais possible d’apprécier les concerts debout ! Ce qui n’était pas autorisé jusqu’à maintenant ! Et cela signifie surtout que l’esprit de La Paille revient, avec la joie de danser sur les rythmes endiablés des groupes présents sur scène. Et c’est ce que vous promet le prochain concert, qui se déroulera le 3 juillet prochain, au pied du tremplin de Chaux-Neuve, au stade de la côte Feuillée précisément. Un endroit exceptionnel qui ouvre une perspective fantastique sur le paysage environnant. Le lieu rêvé pour une soirée inoubliable en compagnie de deux groupes de rock électriques.
A commencer par le groupe Bigger : « Bercés à la British Beat Sixties de leurs aînés, Bigger s’immisce avec autant d’aisance dans la mélancolie et la noirceur de Nick Cave ou Anna Calvi que dans les arcs-en-ciel mélodiques des Beatles, décrit le Collectif Organisation. En live, Bigger devient deeper : plus profond, plus dense ! Possédé par les mots, le corps désarticulé du chanteur Kevin Twomey s’anime, et impose son intrigante présence, hypnotique. Le groupe cultive son art de la scène entre envolées pop et noirceur rock, et nous livre un set d’une réelle intensité, privilégiant les mélodies et les harmonies vocales ».
La soirée continuera avec les déjantés Johnny Mafia : « Fondé en 2010 par quatre lycéens à Sens, pas tellement un berceau historique du rock, Johnny Mafia s’est construit au fil du temps une implacable réputation de groupe de scène. Et en deux albums et près de 250 concerts, a su s’imposer en tête de liste d’une nouvelle scène française qui n’en finit plus de surprendre. Sous de puissants murs de guitares que l’on penserait tout droit sortis à la grande époque de MTV, le groupe empile des titres furieux aux refrains indélébiles, empreints d’une étonnante sensibilité pop. »

Johnny Mafia mettra le feu à la scène en deuxième partie de soirée. ©Maxime Tanchaud

L’ouverture des portes aura lieu à 19h et les premiers accords se feront entendre à 20h. Une buvette et une petite restauration seront installées sur place et les profits qu’elles en tireront seront intégralement reversés à l’association qu’elles représenteront.
La jauge étant limitée, il est fortement recommandé de réserver ses places directement sur le site de la Paille : www.festivalpaille.fr. Les concerts seront intégralement filmés et retransmis en différé sur les réseaux sociaux.
Le rendez-vous suivant est donné au 17 juillet, sur les pistes du Morand. Les musiques du monde vous y accueilleront avec Eméa et Mystically. Restez à l’affût, des informations à ce sujet devraient bien vite arriver !