Haut-Doubs. Collecte de dons mise en place en faveur du Château de Joux

71
Le Châtea ude Joux, véritable bijou patrimonial du Haut-Doubs. Crédit : Lepeule

Le Château de Joux, fleuron de notre patrimoine historique du Haut-Doubs, va entamer une grande phase de travaux de réhabilitation, indispensables à sa sauvegarde.

Depuis le 13 octobre dernier, une vaste campagne d’appel aux dons en faveur du château de Joux est lancée par la Fondation du Patrimoine et la communauté de communes du Grand Pontarlier. La première tranche de travaux consiste à restaurer les pont-levis (à flèche, à bascule et tripiers) afin de permettre au monument de continuer à recevoir des visiteurs en toute sécurité et d’entamer, ensuite, une nouvelle vague de travaux. “Un programme de valorisation scientifique, touristique et culturelle de ce monument s’échelonnera sur 10 ans et marquera une véritable renaissance du Château, appelé à devenir un équipement culturel et touristique majeur dans la région, en France, et dans les pays voisins”, explique Agnès Garnier de la Fondation du Patrimoine. Ce programme nécessite une enveloppe de plusieurs millions d’euros dont 65% seront issus de financements publics : la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), la Région, le Département et la Communauté de Communes. Une autre partie proviendra des fonds récoltés par le loto du patrimoine, fondé par Stéphane Bern et pour lequel le château de Joux a été sélectionné. Mais pour atteindre pleinement ses objectifs, le château a besoin de dons provenant de mécènes, de donateurs et de partenaires. C’est pourquoi un appel aux dons a été lancé.
“La Fondation du patrimoine est un organisme privé reconnu d’utilité publique, souligne Agnès Garnier. Ce statut permet de délivrer des reçus fiscaux pour les dons perçus. Ces reçus ouvrent droit à des réductions d’impôt. Sur le revenu des personnes physiques à hauteur de 66 % du don, dans la limite globale de 20 % du revenu imposable, de l’impôt de solidarité sur la fortune à hauteur de 75 % du don, dans la limite de 50 000 euros (soit un don de 66 666 euros) et de l’impôt sur les sociétés, à hauteur de 60 % du don, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d’affaires HT. Autant de bonnes raisons de participer généreusement à la sauvegarde d’un monument qui fait la fierté de notre région !
Pour donner, rendez-vous sur le site internet de la fondation du patrimoine : www.fondation-patrimoine.org/59760 ou bien par chèque en complétant le bon de souscription des dépliants édités à cette occasion et à adresser à la Fondation du patrimoine, 14 rue Violet, 25 000 Besançon.