Haut-Doubs. Consolation, une destination toujours attractive

480
Même sans animations, Consolation mérité le détour.

Site historique où naît le Dessoubre, blotti au cœur d’un cirque naturel très prisé des amoureux de la nature, Consolation vira une haute saison très calme. Les projets restent pourtant d’actualité.

Depuis plusieurs mois, la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs (CCPHD) et la Fondation du Val de Consolation mènent une réflexion avec différents partenaires pour faire revivre ce site autour de plusieurs thématiques : le développement humain tel le bien être, les questions spirituelles, culturelles et historiques, les activités sportives et de loisirs puis les animations liées à la nature et à l’environnement. Le passé du lieu et son cadre exceptionnel se prêtent parfaitement à l’accueil de ces multiples projets autour desquels les partenaires vont continuer à réfléchir pour une mise en place de diverses actions l’année prochaine. D’ailleurs pour permettre de proposer à l’avenir plus d’activités, des travaux d’accessibilité et de sécurisation vont être entrepris. D’ici là, tous espèrent vivre sur place les célébrations de l’assomption le 15 août prochain. Côté culture, la compagnie Bacchus proposera spectacles musicaux et balades contées selon des modalités qui restent à définir.

Heureusement d’ici là, le site reste ouvert au public et il est toujours possible de venir s’y ressourcer, profiter d’un pique-nique en famille ou parcourir les nombreux sentiers de randonnée. Un petit passage par la source du Dessoubre peut également donner envie d’en savoir plus sur cette rivière fougueuse qui naît dans ce cirque naturel puis se faufile ensuite sur 33kms dans une jolie vallée avant de disparaître à Saint-Hippolyte dans les eaux du Doubs. De quoi donner une nouvelle idée pour sortir et redécouvrir les nombreuses richesses des environs.