Haut-Doubs, Damprichard, L’aéromodélisme prend son envol

83
La discipline se pratique tant à l'extérieur qu'en indoor.

Forte de 20 adhérents, l’association créée en 2006 rassemble des passionnés qui pratique en intérieur comme en extérieur cette discipline méconnue.

« L’aéromodélisme regroupe toutes les disciplines qui ont pour but de faire voler un aéromodèle, véritable machine volante en réduction : un avion, un planeur, un hélicoptère, une montgolfière, pour les types de machines les plus courantes… y compris les drônes » explique le président Patrick Many. Ces engins, ils peuvent les acheter tout fait ou en kit et simplement les assembler. Certains les construisent entièrement. « Je suis depuis 2 ans et demi en train de fabriquer un canadair de deux mètres d’envergure » explique-t-il. Cette phase fait bien entendu partie du plaisir pris par ces passionnés avant de passer à l’autre moment très attendu, le vol…Moment excitant et stressant aussi surtout quand on a passé autant de temps sur sa maquette, d’autant que l’engin peut monter jusqu’à 150 mètres et qu’il faut ensuite bien maitriser l’atterrissage : « Il faut à la fois une bonne vue et de la concentration pour maitriser les commandes » poursuit le président.

Tout individu peut certes pratiquer ce loisir et sport s’il est apte à faire preuve de bon sens. A partir de quel âge peut-on envisager cette activité ? « 10 ans semble un âge raisonnable et après il n’y a pas de limite, jusqu’à à 77 ans… et plus ! »

Quel que soit l’âge, un essai préalable lors d’un vol d’initiation avec le moniteur d’un club permettra de discerner ou non les aptitudes de l’individu. « On pratique l’écolage, c’est-à-dire le pilotage avec double commande sur des engins qui appartiennent au club afin d’initier les nouveaux adhérents jusqu’à ce qu’il soit parfaitement autonome ».

Cette pratique, elle se déroule en extérieur de mai à octobre sur la piste située à Charquemont au bord de la route menant à la combe Saint-Pierre, « et le reste de l’année dans un gymnase à Maiche avec dans ce cas uniquement de petits avions électriques » précise Patrick Many, ajoutant que le club dispose également d’un local à Damprichard pour la construction des maquettes. Un club qui porte donc parfaitement son nom avec cette implantation sur le plateau maichois !

Contact : Pour en savoir plus, vous pouvez appelez Patrick Many au 06 07 80 12 42 ou le joindre par mail manypatrick@orange.fr