Haut-Doubs. Damprichard. Un nouveau chef pour les pompiers

1166
Françcois Barthoulot (à droite) succède à Eric Guenot.

Une page se tourne au centre de secours (CS) de Damprichard où les sapeurs-pompiers ont désormais un nouveau chef, le Lieutenant François Barthoulot qui succède au Capitaine Eric Guenot.

« Je suis devenu sapeur-pompier volontaire en juillet 1984, déjà à Damprichard puis je suis devenu chef de centre en 1995 » se souvient Eric Cuenot évoquant le statut communal avant la départementalisation puis l’évolution du matériel : « On intervenait dans les années 80 avec un camion avec la cabine coupée ». S’il met de côté les mauvais souvenirs, il se souvient avec émotion d’interventions pour des accouchements et des bons moments passés au sein de l’amicale. Il en profite d’ailleurs pour rappeler qu’un tel engagement n’a été possible dans la durée qu’avec le soutien de son épouse et de ses enfants. S’il passe aujourd’hui le commandement, Eric Guenot ne devient pas pour autant retraité. Désormais affecté au groupement Est, il conserve aussi son activité opérationnelle dans sa commune sous les ordres de son collègue et ami François Barthoulot à qui il souhaite « de maintenir le centre et de le développer même en apportant du sang neuf ».

Message reçu par le Lieutenant et nouveau chef de centre, sapeur-pompier volontaire depuis 1996 d’abord à Maîche puis à Damprichard depuis 2007. « Eric a su diriger pendant 25 ans notre centre pour en faire ce qu’il est aujourd’hui, en termes de matériel et de cohésion des effectifs. Nous le remercions tous pour son investissement et nous comptons encore sur lui désormais dans un autre rôle ».  Avec ses 29 sapeurs-pompiers volontaires, le CS intervient bien entendu à Damprichard mais aussi Charmauvillers, Fessevillers, Goumois, Ferrières-le-Lac, Belfays et Urtière, sans oublier les renforts apportés ailleurs sur le plateau et même au-delà. « Au total, nous effectuons un peu plus de 200 sorties par an » poursuit François Barthoulot qui entend exercer ses nouvelles fonctions « en étant à l’écoute afin de fédérer et de conserver une équipe soudée… avec bientôt une caserne un peu plus spacieuse puisque nous attendons un agrandissement de nos locaux dans les mois à venir ».