Haut-Doubs. Des femmes à l’honneur

251
Le département met à l'honneur des femmes ayant marqué l'histoire du Doubs

Quoi de mieux que ce mois de mars, journée des droits des femmes, pour lancer une grande opération de mise en lumière de certaines femmes du département ?

Le Département œuvre en faveur de l’égalité “Homme/Femme” et, pour ce faire, mettra en avant chaque mois une femme, connue ou anonyme, qui a marqué l’histoire du Doubs.
Ce mois-ci, Yvonne Grappin est à l’honneur. Il s’agit de la toute première conseillère générale du Doubs.
Le parcours d’Yvonne Grappin, née Colson en 1900 à Nancy, est semé de tragédies. Tout commence pourtant par un beau mariage avec Marcel Grappin en 1920. De leur union naît Jean, le 8 mai 1922. La famille s’installe dans la région bisontine en 1939 pour fuir les premiers conflits. Mais Jean supporte mal l’Occupation et se fait remarquer au lycée Victor Hugo de Besançon en décrochant du mur le portrait du maréchal Pétain. Il rejoint le groupe de résistants mené par Guy Mocquet mais sera arrêté et fusillé en septembre 1943, au sein de la Citadelle. Peu de temps après, Yvonne perd son mari, tué par la chute d’un obus.
Yvonne devient conseillère générale du Doubs en 1945. Lors de la toute première session, le 29 octobre, elle est respectueusement accueillie par les 26 hommes qui composent le reste de l’assemblée. Elle exerce son rôle de conseillère avec beaucoup de sérieux, étant chargée de l’hygiène, de l’assistance, des enfants assistés, de la natalité, des hôpitaux et hospices, et du ravitaillement.
Elle décède le 8 septembre 1970, à Besançon.
Retrouvez plus de détails sur sa vie et son implication au sein du Conseil Général sur le site www.doubs.fr. Et retrouvez d’autres portraits de femmes durant les douze mois à venir. Vous pourrez notamment découvrir Lou Blazer, Mahaut d’Artois ou bien encore Soeur Marthe.