Haut-Doubs. Et toi, tu veux quoi à Noël ?

327
La course aux cadeaux atteint sa dernière ligne droite et parfois les idées manquent. Entre artisanat, multimédia ou chèques-cadeaux, trouvez quelques idées cadeaux à dénicher pour faire plaisir à coup sûr !

La question a sans doute été posée des dizaines de fois : manque d’inspiration, un peu perdu dans la confusion actuelle, pas envie de se tromper … Les raisons sont multiples de ne pas savoir quoi offrir à Tatie Jeanne ou Papy Sylvestre. Petit tour d’horizon des tendances du moment.

Généralement, la hotte du Père Noël se garnit assez rapidement des présents pour les enfants, majoritairement à l’effigie de leurs héros favoris. Les classiques aussi ont toute leur place, comme les fameuses petites briques de construction (qui font bien mal au pied lorsque l’on marche dessus), les petits figurines aux bras tout raides ou encore les poupées mannequins généralement blondes qui multiplient les activités et les professions. Pour nos bambins donc, pas de problème. Les ennuis commencent à arriver lorsqu’il s’agit de trouver des idées sympas, originales et abordables pour faire plaisir aux adultes.
Les commerçants et artisans de notre secteur ne manquent pourtant pas d’idées. Cette année, plus que jamais, la tendance est au fait-main, à l’objet artisanal et local. Sur les réseaux sociaux, de très nombreux marchés virtuels fleurissent, proposant à tous les artisans d’y créer leur propre vitrine. Couture, bijoux, soins du corps, gourmandises, objets de déco et d’art… Les modèles proposés sont généralement uniques et vous pouvez même les personnaliser. Les objets personnalisés sont d’ailleurs largement plébiscités : prénom, photo, choix des matières et des couleurs … les possibilités sont multiples et les acheteurs exigeants. Mais le résultat est souvent à la hauteur des attentes et le bonheur de l’heureux bénéficiaire fait plaisir à voir. De plus, les prix pratiqués sont tout à fait raisonnables, surtout pour des modèles uniques.

Petites et grandes enseignes

Certaines personnes préfèreront toutefois trouver leurs cadeaux auprès de grandes enseignes, notamment pour tout ce qui touche au multimédia : smartphone, consoles de jeux, ordinateur … le budget est certes plus conséquent et ne s’adresse pas à tous. Malgré tout, ces objets ont la cote auprès des plus jeunes notamment.
Les restaurateurs locaux ont eux-aussi développé certaines idées pour tenter de maintenir leur activité tout en faisant plaisir : les bons repas. D’une valeur fixe ou définie avec le client, ces bons repas permettront à ceux qui les recevront de s’octroyer une parenthèse gourmande lorsque cela sera de nouveau possible. Une jolie façon d’allier solidarité et envie de faire plaisir.
Et pour être sûrs et certains d’offrir du bonheur sans se tromper, pensez aux chèques-cadeaux valables dans les commerces locaux. Les associations de commerçants de Pontarlier et des environs en disposent tous. Ces chèques-cadeaux sont valables dans de très nombreuses enseignes adhérentes : articles de sport, vêtements, objets de décoration, gourmandises, loisirs … Le choix est vaste et chacun pourra y dénicher le cadeau de ses rêves en toute liberté. De plus, cette façon de procéder est une excellente manière de soutenir l’économie locale.
Autre idée appréciée des sportifs : des forfaits de ski de fond. Les amateurs de glisse apprécieront sans nul doute une telle initiative et les professionnels du secteur également, durement touchés par les directives gouvernementales.

Un budget revu à la hausse

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le budget ne sera pas rogné cette année puisque selon une étude Cofidis, les dépenses allouées cette année à Noël seront, en moyenne, de 603€, soit 54€ de plus que l’année dernière. Une tendance qui se perçoit surtout chez les plus de 50 ans, les seniors et les cadres supérieurs. Sans surprise, les ouvriers se voient contraints de réduire leurs dépenses.
Le budget est majoritairement destiné aux cadeaux puisqu’en moyenne, les français déposent 7 cadeaux par personne sous le sapin. En moyenne, les Français dépenseront 327 euros, soit 17€ de plus que l’année dernière. Le budget repas n’évolue pas, stagnant à 134€. La décoration, quant à elle, prend du plomb dans l’aile avec une petite baisse de 8 euros par rapport à 2019.

Les Français déposent en moyenne 7 cadeaux par personne sous le sapin