Haut-Doubs. Fichues limaces !

122
Les limaces sont un véritable fléau pour les potagers

Elles sont les ennemies jurées des jardiniers qui déplorent des pertes chaque matin, alors que des traces gluantes trahissent l’auteur du forfait.

Leur aspect peu ragoûtant laisse peu de place à l’attendrissement. Et c’est d’autant plus vrai lorsqu’elles viennent saccager en une nuit le labeur de plusieurs jours, voire semaines. Les limaces sont les indésirables du potager mais pourtant, l’esprit « amoureux de la nature » qui sommeille en chacun de nous refuse de les tuer. Il faut donc trouver des astuces efficaces qui les maintiennent à bonne distance des fruits et légumes.
On peut commencer par répandre divers repoussoirs à même le sol. Les plus efficaces semblent être la cendre (récoltée à l’hiver au fond du poêle à bois) mais malheureusement, un excès de cendres peut être néfaste pour la terre. A utiliser avec parcimonie donc. On retrouve également l’idée des paillis, notamment d’aiguilles de pins qui rencontrent un vif succès auprès des jardiniers du fait de son efficacité. Vous pouvez également tenter de broyer quelques coquilles d’œufs et d’en disperser autour des plantes à protéger.
Des amateurs citent les pièges à bière. Mais leur efficacité est mise à mal par la réalité : un bol rempli de bière (même premier prix, les limaces ne sont pas regardantes) attire les nuisibles baveux dans lequel elles se noieraient. Effectivement, certaines, plus fragiles que d’autres, restent coincées dans le bol et finissent pas y périr. Mais bien souvent, les limaces se désaltèrent avec la boisson (comme on les comprend !) et continuent leur chemin, en traçant des lignes brillantes plus ou moins droites. De plus, la bière attire de loin les limaces…Ce ne serait donc pas une bonne idée à appliquer. Sauf si vous placez le piège à l’opposé de votre potager ! Les limaces se rendront donc loin de vos plants et se feront des soirées de folie arrosées à la bière.
Certains n’hésitent pas à aligner les fameux granulés bleus dont l’efficacité reste, là encore, à prouver.
Finalement, le meilleur remède se trouve…dans la nature ! Les carabes, staphylins odorants, vers luisants et autres mille-pattes se régalent des plantureuses gluantes qu’ils dégustent avec délectation. Donc, plutôt que d’actionner trop rapidement votre savate en direction de l’un de ses insectes, attirez-les au contraire et même, déroulez-leur le tapis rouge !