Haut-Doubs. Frambouhans. Pas de gaspillage au P’tit Mag

277
Une photo sur les réseaux sociaux suffit pour proposer les invendus du jour.

Le petit magasin communal a mis en place comme d’autres dans de grandes villes un moyen très simple de limiter le gaspillage alimentaire et d’éviter aussi des perdre de l’argent.

Commerce de proximité géré en régie par la commune de Frambouhans, le P’tit Mag a su convaincre en quelques années une large clientèle venue du village mais aussi de passage sur l’axe très fréquenté reliant Maîche à Morteau. Plus de 120 clients poussent chaque jour la porte du magasin pour se rendre à l’agence postale communale qui est dans ses murs ou acheter journal, produits d’épicerie mais aussi pain, charcuterie, fruits et légumes. C’est justement pour éviter le gaspillage sur ces produits frais et ceux à date limite de consommation courte que les trois employées ont eu l’idée de créer les panier antigaspi, idée aussitôt validée par le Maire Franck Villemain.

« Nous avons tenté l’expérience mi-juillet en adaptant chaque jour nos propositions aux invendus. Nous l’annonçons sur notre page Facebook qui est suivie par environ 450 personnes avec une photo des produits en question » explique Martha Lopès. Ainsi, à partir de 18h, pendant une heure avant la fermeture, les clients peuvent venir composer eux-mêmes leur panier antigaspi avec au final une remise de 50% sur la facture. « C’est ça ou la poubelle donc c’est à la fois un moyen d’éviter du gaspillage alimentaire et de limiter les pertes en chiffre d’affaire » poursuit-elle.

Les premiers retours de la clientèle sont très positifs puisque certains n’hésitent pas à se déplacer aussitôt l’annonce publiée. « Et ils nous félicitent pour cet engagement qui correspond à des valeurs que beaucoup partagent. Les gens y sont sensibles ». De quoi conforter les employées du P’tit Mag et la commune qui vont poursuivre cette démarche.