Haut-Doubs. Frasne. La médiation équine dans le Haut-Doubs.

205
Fanny s'est tournée cers la médiation équine pour elle et maintenant pour aider les autres

En terme de mieux-être, de nombreuses solutions existent dont, parfois, des inattendues. C’est le cas de la médiation équine.

Bien qu’existant depuis les années 50, la médiation équine reste assez confidentielle dans le domaine du bien-être et du développement personnel. Pourtant, cette technique a déjà fait ses preuves chez de nombreuses personnes qui trouvent en l’animal un puissant canal de gestion des émotions.
Fanny Abdoul-Ragoumane, praticienne en thérapie brève en médiation équine à Frasne nous explique le fonctionnement : « Il s’agit d’une méthode de Thérapies Brèves avec le cheval, où celui-ci est utilisé comme médiateur depuis les années 1970. Le but est d’accompagner la personne dans le mieux-être en se focalisant sur ses ressources et en étant axé sur les solutions. On ne travaille pas sur le passé mais bien sur l’instant présent et sur le futur, où les problèmes auront moins d’impact. » Elle ajoute : « L’objectif est de redonner un sens au chemin de vie, d’amoindrir ou de faire disparaître les symptômes, de permettre la résilience et l’autonomie. La Médiation Équine est avant tout un espace de rencontre avec l’autre, avec soi, où le jugement n’a nullement sa place ! »
Les séances se déroulent, comme on peut l’imaginer, en présence d’un cheval, dont le rôle est bien spécifique : « Il a cette faculté de nous montrer ce que nous avons à mettre en conscience afin de nous libérer de blocages ou schémas familiaux qui ne nous appartiennent pas. Le cheval est juste un accélérateur de prise conscience. » Elle conclut : « Ce qu’il y a de magique dans cette thérapie c’est que la personne commence à emprunter le chemin de la réparation de façon consciente et inconsciente dès la première séance et encore après. »
La médiation équine s’adresse à tout un chacun voulant se libérer de ce qui, ce jour, l’empêche d’avancer. Les indications sont nombreuses : stress, confiance en soi, lâcher-prise, suivi de cancer, gestion des conflits, accompagnement périnatal, estime de soi, burn-out,… La liste est longue, preuve que cette thérapie s’adresse à un très grand nombre. En ces périodes difficiles pour tous, elle peut être une piste sérieuse de mieux-être à explorer. Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter Fanny au06 63 53 77 29.