Haut-Doubs. Frontaliers: La Chaux-de-Fonds sera-t-elle contournée ?

196
Le possible référendum devrait encore repousser le projet.

Plus de 20000 d’automobilistes traversent chaque jour la cité horlogère dont un grand nombre de frontaliers. Et ce n’est peut-être pas près de changer.

Un budget de 186 millions de francs a été voté pour le contournement routier de La Chaux-de-Fonds par la H18, un tronçon évoqué depuis de longues années et enfin acté. Pour ses défenseurs il va permettre de « renforcer l’attractivité résidentielle et économique, d’améliorer la qualité de vie, de réduire la pollution et de promouvoir la mobilité douce ». Un projet qui devrait donc permettre de transformer la ville et de valoriser son centre historique qui supporte un trafic journalier de plus de 22 000 véhicules dans le secteur. « La Chaux-de-Fonds est asphyxiée par le trafic et elle est parmi les dernières villes de leur importance en Suisse à ne pas avoir de contournement » a souligné le Conseil d’Etat au moment de la décision finale. Finale mais pas définitive puisque le droit suisse est plein de subtilités dont celle de permettre au peuple de contester en amenant une question jusqu’au référendum. « La participation de la population de La Chaux-de-Fonds a été négligée. De plus, le contournement entraînera plus de nuisances dans les quartiers périphériques et plus de trafic vers les collèges » argumentent les détracteurs qui ont besoin de 4500 signatures d’ici au 22 juillet pour que le texte soit soumis au vote de toute la population. En tout état de cause, le chantier s’il devait avoir lieu aura donc du retard. Sa fin était prévue pour 2026.