Haut-Doubs. Gilley. Un nouveau curé pour la paroisse

87
C'est en l'église Sainte Anne de Gilley que l'abbé Jean-François Baudoz a été installé comme curé de la paroisse

C’est officiel depuis ce dimanche 6 septembre : l’abbé Jean-François Baudoz est le nouveau curé de la paroisse de Montbenoît-Gilley.

C’est lors de la messe dite en l’église de Gilley que l’abbé Jean-François Baudoz succède au père Ruffiot. Ce dernier, après 5 années de service auprès des paroissiens de Gilley, est parti à Vesoul.
L’abbé Jean-François Baudoz est né à Pontarlier le 12 juin 1951 et est un exégète du Nouveau Testament, c’est-à-dire un véritable spécialiste de ces textes qu’il a profondément étudiés et qu’il a enseigné à l’Institut Catholique de Paris. Il fut doyen de la Faculté de Théologie de Paris. Il a également rédigé de nombreux ouvrages, dont, par exemple, “Avec le Christ. L’Évangile à l’école de saint Benoît” ou bien encore “Prendre sa croix : Jésus et ses disciples dans l’évangile de Marc”, en 2009. Il a apporté sa contribution à d’autres parutions et rédigé une multitude d’articles.
Depuis ce dimanche 6 septembre, l’abbé Jean-François Baudoz a pris en charge deux paroisses : celle des Usiers-Arc-Sous-Cicon et celle de Montbenoît-Gilley, ce qui représente dix communes, six clochers et 6 000 habitants. En outre, il continuera d’assurer la formation diocésaine et des diacres.
Cette venue a été chaleureusement accueillie par la maire adjointe de la Longeville, Lætitia Lambert qui a insisté sur la collaboration étroite mêlant communes et paroisse pour l’entretien des églises.
C’est avec un bonheur visible derrière son masque que Jean-François Baudoz a pris en charge ces deux nouvelles paroisses, avec la volonté affichée de travailler main dans la main avec les équipes de coordination, les délégués pastoraux et laïcs engagés dans les services d’église.