Haut-Doubs. Hôpitaux-Neufs. Le bel été du Coni’Fer.

43
Le long panache de fumée blanche du Coni'Fer témoigne de son passage

Après pratiquement une année d’interruption pour cause de pandémie, le Train touristique Pontarlier Vallorbe reprend du service.

Il fait partie intégrante du paysage du haut-Doubs. Son panache de fumée blanche s’élève haut dans le ciel et se détache joliment sur les sapins des montagnes environnantes. Le train sillonne lentement la vallée, en sifflant joyeusement dans les prairies verdoyantes de nos contrées, donnant au passage un petit air de nostalgie. La chanson de Joe Dassin résonne dans nos têtes car oui, on l’entend bien siffler le train. Mais celui-ci est gai et rempli de bonnes surprises.
Le départ est donné chaque jour de juillet et d’août, à 15 heures, depuis la g are des Hôpitaux-Neufs. Il parcourt 10 kilomètres, en traction vapeur et s’arrête à Fontaine-Ronde, offrant ainsi à ses passagers le bonheur de découvrir les beautés cachées du Haut-Doubs.
« Cette saison estivale est rythmée par plusieurs animations comme la fabrication à l’ancienne d’un charbon de bois de qualité grâce à notre meule à charbon (du 4 au 14 août), à nos soirées « guinguette » avec repas et animation musicale, la présence d’un forgeron et des jeux pour enfants et adultes, ainsi que la dégustation de crêpes », souligne Jean-Claude Lengacher, administrateur du Coni’Fer. Petits et grands profitent alors d’un voyage hors-du-temps, qui les propulse des années en arrière avec curiosité et gourmandise. On ne lasse pas de ces instants précieux à savourer entre amis ou en famille, qui conjuguent simplicité et découverte, pleine nature et bonne humeur.
Pour suivre l’actualité du Coni’Fer, rendez-vous sur www.coni-fer.org. Vous y trouverez toutes les informations utiles et les modalités de réservation.