Haut-Doubs. Hôpitaux-Neufs. Le Coni’Fer prend des couleurs

633
Les enfants s'en donnent à coeur joie !

Pour la deuxième année consécutive, le Coni’Fer invite les meilleurs graffeurs à venir faire une démonstration de leur art, mais pas seulement.

Ils sont une vingtaine, triés sur le volet, à avoir répondu présent à l’appel du Coni’Fer pour cette deuxième édition d’Art on Train. Ils proviennent des quatre coins d’Europe et, munis de leurs bombes, ils s’apprêtent à redonner des couleurs à des wagons et voitures (7 au total) mis à disposition par l’association. Les graffeurs, en plus de faire des démonstrations impressionnantes de leur savoir-faire, initieront les plus jeunes à leur art. Les enfants pourront alors dévoiler leur talent en agitant les bombes de peinture et en laissant parler leur créativité. Et comme l’art, ça donne soif, tout le monde pourra se désaltérer à la buvette mise en place sur le lieu de la manifestation, Fontaine-Ronde.
Pour participer à l’événement qui se déroulera du 11 au 14 juillet prochain, rien de plus simple : rendez-vous sur le site www.coni-fer.com et laissez-vous guider. Vous pourrez connaître les horaires précis et réserver vos places, si le coeur vous en dit. La manifestation en elle-même est gratuite, vous n’aurez qu’à vous munir d’un billet de train. Ce dernier vous embarquera aux Hôpitaux-Neufs et vous mènera tout droit sur le lieu de rendez-vous où vous attendent les artistes.

Un succès qui ne se dément pas

Chaque année, le Coni’Fer embarque des milliers de passagers pour un voyage en “teuf teuf vapeur”, comme s’amusent à le dire les amoureux du petit train touristique du Haut-Doubs. Uniquement nourrie au bois, la locomotive à vapeur crache son panache de fumée blanche en émettant le sifflet caractéristique de ces vieilles dames. Le Coni’Fer fonctionne tous les jours, en juillet et en août. Là encore, il est conseillé de réserver vos billets sur internet pour n’avoir, le jour J, qu’à grimper à bord des wagons légendaires et à partir pour un voyage hors du temps.