Haut-Doubs. Jougne. Violents phénomènes météorologiques

203
Des grêlons monstrueux se sont abattus sur Vercel le 19 juin dernier. Photo : météo Franc-Comtoise

Cela n’aura échappé à personne : les orages qui se sont abattus sur le département il y a quelques jours ont revêtu un caractère d’une rare violence.

Tout a commencé sur le plateau de Vercel Villedieu le Camp. La bourgade a en effet vu s’abattre sur elle des grêlons dont la taille pouvait atteindre les 10cm d’envergure, le 19 juin dernier. Des grêlons monstrueux qui ont occasionné de gros dégâts, notamment sur les voitures et les toitures. Les habitants, impactés à hauteur de 80% de la population, se disent avoir été sous le choc. Le bruit infernal résultant d’une telle dégringolade et le sentiment d’impuissance totale face au déchaînement des éléments ont causé de fortes frayeurs à ces habitants qui risquent de ne pas oublier l’épisode de sitôt.
Les orages ont continué leur route, s’étalant sur plusieurs jours, en créant encore de bonnes frayeurs, notamment à tous les astraphobes* qui fuient ces intempéries comme la peste. Le 21 juin, la grêle s’est à nouveau abattue dans le Haut-Doubs, de Pontarlier à Maîche.
Le point d’orgue de ces phénomènes climatiques électriques fut sans nulle doute la tornade formée aux Verrières -de-Joux, ayant embarqué sur son passage le toit d’une ferme. Un peu avant midi, un fort coup de vent surprend les habitants et l’une d’eux a le réflexe de filmer la scène. Une scène que l’on aurait cru tout droit sortie d’un film catastrophe. Une tornade se forme sur les crêtes, couchant sur son passage de nombreux sapins, avec une rapidité et une facilité déconcertantes. Nous voyons des vaches fuir à son arrivée puis, la tornade poursuit son chemin en direction d’une exploitation agricole. La suite est impressionnante : le toit s’envole et se désintègre dans les airs, sous l’effet de la puissance des vents. Fort heureusement, la tornade n’aura pas fait de victimes, humains ou animaux, mais aura provoqué de sérieux dégâts matériels.
L’épisode orageux semble enfin se calmer… pour le moment.
*Phobique des orages