Haut-Doubs. La Cluse et Mijoux. Les Vieilles Spatules gardent le cap

192
Le groupe Nadamas sera sur la scène des Vieilles Spatules le vendredi soir

Le festival de musique des Vieilles Spatules a failli ne pas être. Mais c’était sans compter sur l’opiniâtreté de ses organisateurs.

“Il suffit d’y croire et de ne rien lâcher !” souffle Philippe Nicod, président du Ski Club organisateur de l’événement. “Mais il est vrai que face à toutes ces normes sanitaires et ces arrêtés préfectoraux qui tombent jour après jour, il faut être sacrément motivé !” Et motivés, ils le sont ! Les organisateurs ont en effet obtenu le feu vert de la préfecture qui autorise les manifestations culturelles sous certaines conditions (être assis et masqués) ainsi que de la mairie, qui s’aligne sur la préfecture. “La culture doit continuer à vivre !, s’exclame Philippe Nicod. Les artistes engagés sont dans les starting-blocks, heureux de retrouver leur public. Quant à nous, nous nous plierons scrupuleusement aux règles sanitaires exigées et feront en sorte que tous vivent un festival inoubliable, public comme artistes.”
Niveau programmation, ils n’ont pas fait les choses à moitié ! Et cela commence dès le vendredi soir avec l’excellent groupe Lümé. “Lümé est une famille musicale, un phénix qui renaît des cendres de “l’Orchestr’Anonyme”, avec dans son éclosion l’envie d’amener pour chaque musicien la force, le souffle, nous inspirer de tous les vents du Voyage”, se définissent-ils. Ils seront suivis des festifs et bisontins Nadamas qui mettront le feu à la scène et apporteront leur musique haute en couleurs afin d’apporter gaieté et bonne humeur dans un quotidien parfois morose. On se laisse porter et on savoure l’instant avec un large sourire qui sera visible même sous le masque. Parce que le bonheur se voit surtout dans les yeux !
Samedi soir, place à nos amis suisses avec une soirée entièrement dédiée à des artistes helvètes. Le Fils du Facteur nous entraînera dans un tourbillon féerique de mélodies savamment travaillées qui accompagnent des textes fins et poétiques, sur des rengaines aussi festives que mélancoliques. En deuxième partie de soirée, place à Carrousel qui fera tourner les têtes avec sa musique pop-folk colorée et dynamique.
Dimanche après-midi, Le Trio Lélé nous embarque pour un voyage musical éclectique et enivrant. A son bord : Jean-Michel Trimaille, Luc Burbalof et Arouna Koita, trois musiciens chevronnés à la culture musicale riche et passionnante.
Cette année, les places sont limitées. N’hésitez donc pas à réserver vos places directement en ligne sur le site www.vieillesspatules.fr, ou par téléphone au 06 89 87 84 91 ou encore à l’office de tourisme de Pontarlier ainsi qu’à la bibliothèque de la Cluse et Mijoux. Le festival se tiendra les 16, 17 et 18 octobre prochains à la Cluse.