Haut-Doubs : La Montbéliarde et le Comté au coeur de la Chapelle des Annonciades

La Chapelle des Annonciades accueille l'histoire du Comté et de la Montbéliarde jusqu'au 14 novembre. Accompagnés de deux bouquins, l'un de Philippe Marguet et l'autre de Jean-Pierre et Michel Gurtner, les archives municipales de Pontarlier ont ouvert l'exposition " De sa majesté la Montbéliarde à son Excellence le Comté " depuis vendredi 23 octobre.

170
Annie Brischoux et Michel Gurtner font partie des organisateurs de l'exposition

Les deux fleurons de notre culture locale sont à l’honneur pendant trois semaines à La Chapelle des Annonciades. En association avec les archives de la Ville de Pontarlier, Jean-Pierre et Michel Gurtner accompagné de Philippe Marguet proposent une exposition splendide retraçant l’histoire de la Montbéliarde et du Comté.  » De sa majesté la Montbéliarde à son Excellence le Comté  » est l’exposition à ne pas manquer, visible gratuitement jusqu’au 14 novembre prochain.

Le Comté, 14 000 emplois directs et indirects

Les deux frères Gurtner sont incollables sur le Comté. C’est leur second ouvrage sur le sujet, six ans après un premier bouquin et une première exposition sur le célèbre fromage du Doubs.  » Nous avons retracé l’histoire de ce fromage unique et haut de gamme qui fait travaillé aujourd’hui 14 000 personnes directement et indirectement. C’est grâce aux décisions de certaines personnes prises il y a 30 ans ont été payantes. Notre récit est aussi moyen d’évaluer les perspectives d’avenir du Comté face à l’évolution climatique, économique et sociale. », raconte Michel Gurtner.

Une exposition à l’origine prévue pour le Super Comice

Si l’objectif initial de cette exposition était d’animer le Super Comice à nouveau annulé, Annie Brischoux et la Ville de Pontarlier ont souhaité maintenir le rendez-vous.  » Ce qui est présenté en plus grand dans la Chapelle est issue des livres que ce soit celui de Philippe Marguet  » Sur les traces de la Montbéliarde  » ou des frères Gurtner  » Sur les traces du Comté « . Les livres étaient avancées et les comices eux, sont maintenus, nous sommes dans l’actualité. Les archives remontent à la fin du XIXe siècle avec l’arrivée de la race Montbéliarde, laitière et devenue remarquée grâce à la filière Comté. », commente la responsable des archives municipales. Et pour le plaisir du public, les auteurs des deux bouquins se baladent à travers la Chapelle à la rencontre des visiteurs, nombreux depuis le lancement de l’exposition, vendredi 23 octobre.

Martin SAUSSARD