Haut-Doubs. La saison de ski est lancée

L'Office de tourisme du Pays du Haut-Doubs prépare sa saison hivernale avec une ouverture de la station de Métabief qui pourrait être avancée. Certaines règles sanitaires restent en place, tandis que les activités elles, sont multiples.

252
La neige à Métabief est tombée en masse la semaine passée !

Les acteurs du tourisme local se préparent à accueillir le public pour cette nouvelle saison hivernale, un an après des vacances de neige freinées par l’absence de remontées mécaniques. Cette saison, téléskis et télésièges fonctionneront bien et l’Office de Tourisme du Pays du Haut-Doubs espère pouvoir ouvrir l’accès aux pistes très rapidement.  » Les dates fixées sont du 17 décembre 2021 au 13 mars 2022. Si les conditions météo le permettent, nous ouvrirons dès ce week-end, les 4 et 5 décembre puis la semaine du 11 au 16 décembre. Il est possible que nous repoussions aussi la fermeture des portes au 27 mars 2022. On l’espère même. », explique Cyrielle Viey, responsable de la communication de l’Office. Côté professionnels, les saisonniers sont déjà au rendez-vous. Le Syndicat mixte du mont d’Or, gestionnaire de la station de Métabief, en embauche entre 80 et 100 saisonniers pour le domaine skiable.

Masque obligatoire dans les files d’attentes

Face à la crise sanitaire et à une cinquième vague aux portes de notre territoire, plusieurs règles seront à respecter : pour skier, le pass sanitaire sera obligatoire si le taux d’incidence du département dépasse les 200 cas. Pour rappel, ce taux correspond au nombre de tests virologiques positifs pour 100 000 habitants sur une semaine glissante. Au 21 novembre 2021, dans le Doubs, le taux était de 196.31. En résumé, préparez votre pass sanitaire pour skier librement.

Le masque devra être porté pendant les files d’attentes et sur les remontées mécaniques. Contraignant, même si le skieurs n’ont pas attendu le COVID-19 pour se couvrir la bouche et le nez.  » Il est encore trop tôt pour se prononcer sur l’ouverture ou non de la station en avance. Quand la neige tombe comme ce fut le cas ces derniers jours, nous mettons tout en place pour la conserver un maximum. Des eneigeurs couvrent un tiers du domaine skiable. Le ski nordique et le ski de fond sont des options qui demande une couche de neige moins importante, donc plus viable. », poursuit Cyrielle. Et même si les remontées mécaniques sont de retour, les activités de l’an passée comme les trois randonnées itinérantes, ont été conservées, tout comme le VTT de neige et peut-être même la cascade de glace !

La semaine dernière, du côté de Haute-Rive La Fresse, quatre pistes de ski de fond avaient pu déjà ouvrir grâce aux fortes chutes de neige.

Martin SAUSSARD