Haut-Doubs. Le Bizot. Le tourisme, un atout pour le Pays Horloger

410
Les salariées de l'office de tourisme ont été plébiscités pour la qualité de leur travail.

Après avoir dressé un bilan très positif de l’année 2019, la présidente de l’office de tourisme Destination Pays Horloger Laurence Péquignet a présenté les projets pour les mois à venir et même au-delà.

Il a d’abord été questions des animations dont ont pu profiter touristes et habitants des communautés de communes du val de Morteau, du plateau du Russey et du pays de Maîche. La présence du cadre photos estampillé Destination Pays Horloger été comme hiver sur les différents sites du territoire a permis à 300 personnes de repartir avec une photo souvenir à partager ensuite auprès de leurs réseaux.

Les pots d’accueil « en mode fondue », des rendez-vous hebdomadaires dans des lieux symboliques offrant de jolis points de vue ont réunis plus de 300 personnes, touristes, locaux, bénévoles et professionnels. Quant aux marchés nocturnes, instaurés en 2016, ils sont désormais proposés sur l’ensemble du territoire et rencontrent un franc succès auprès du public comme des artisans présents.

Concernant l’accueil des visiteurs, le personnel des quatre bureaux de l’office de tourisme (Morteau, Villers-le-Lac, Maîche, Saint-Hippolyte) a été chaleureusement félicité compte tenu des résultats de l’enquête de satisfaction menée : un véritable plébiscite dont ressortent l’amabilité des interlocuteurs, les réponses adéquates apportées, la rapidité de traitement et la qualité de la documentation proposée. La poursuite de la professionnalisation via diverses formations fait partie des priorités de l’office de tourisme tout comme la poursuite des rencontres entre tous les acteurs du tourisme local, qu’il s’agisse des p’tits déjs, visites des prestataires, ateliers ou éductour, « des moments pour apprendre, découvrir, connaître et se connaître ».

Avant de conclure en évoquant les projets de l’office de tourisme, une analyse des chiffres de fréquentation des quatre bureaux a permis de constater une augmentation de 8% avec en 2019 pas moins de 15346 visiteurs, dont 41% provenant du territoire même du Pays Horloger et 19% du reste de la région, preuve de l’importance du tourisme de proximité. Quant aux étrangers, allemands et suisses représentent chacun un tiers de cette clientèle.

Pour clore cette assemblée générale, la présidente Laurence Péquignet a fait part des projets 2020, à savoir « l’engagement éco-responsable auprès de nos socio-professionnels en collaboration avec Préval, l’accompagnement des prestataires pour gérer leur fiche sur la base de données touristique régionale, le renouvellement de nos éditions avec une carte touristique désormais traduite en anglais et en allemand et aussi au printemps la sortie très attendue du nouveau site internet ». Les mois qui viennent seront enfin consacrés à n’en pas douter à une réflexion sur la place importante du tourisme dans le futur Parc Naturel Régional du Doubs Horloger.