Haut-Doubs. Le BNI revient sur Pontarlier

689
André Marandet dirige le groupe BNI de Pontarlier

C’est une excellente nouvelle pour tous les entrepreneurs et chefs d’entreprise du haut-Doubs qui souhaitent développer leur business.

Et qui ne le voudrait pas ? En ces temps troublés, il est bon de pouvoir s’appuyer sur une structure forte qui a déjà fait ses preuves. Le BNI, déjà présent sur Pontarlier il y a cinq ans, revient dans la capitale du Haut-Doubs, sous la direction d’André Marandet, consultant auprès des entreprises et formateur à son compte. « Nous avons répondu à une demande forte de la part d’entrepreneurs locaux qui reconnaissent l’efficacité de l’organisation BNI. »
L’objectif est clair : faire des affaires et développer son business. Pour ce faire, le BNI déploie une méthode unique et qui a fait ses preuves dans le monde entier depuis sa création en 1985. « Tout est basé sur la rigueur, explique André Marandet. Nous nous réunissons une fois par semaine, de 7h à 9h. La réunion suit un ordre du jour précis, basée sur les chiffres réalisés lors de la semaine écoulée, et sur le nombre de recommandations effectuées au sein du groupe. Chaque semaine, un entrepreneur se présente aux autres et expose son activité. Cet ordre bien établi répond à cet esprit de rigueur essentielle à la bonne santé du groupe. »

Un mot d’ordre : participation !

L’efficacité pour les entrepreneurs et pour le groupe passe par une condition essentielle : la participation. « On ne fait pas d’affaires avec les absents ! souligne André Marandet. Nous évoluons dans un environnement basé sur « qui donne reçoit ». En résumé, c’est un échange entre professionnels dans le but de faire croître son entreprise. » Aujourd’hui, crise sanitaire oblige, les réunions se déroulent en visio, sur le même schéma qu’une réunion en présentiel. « Nous espérons tous pouvoir rapidement nous retrouver un jour autour d’un petit-déjeuner et surtout, organiser une grande fête signant le lancement officiel du groupe de Pontarlier. A l’orée de l’été peut-être … »

Il reste de la place !

Les groupes de BNI sont constitués d’entrepreneurs de tout horizon avec un seul représentant par profession pour éviter les risques de concurrence entre les membres. « Actuellement, nous sommes 15. Il y a un assureur, un carrossier, une agence de communication, un agent immobilier, un cuisiniste, un avocat fiscaliste, un spécialiste fenêtres, portes, volets et portes de garage, un expert-comptable, un revendeur de matériel informatique, un cabinet de recrutement, une agence d’intérim, un banquier ainsi qu’un concessionnaire automobile. Nous accueillerons bien volontiers, à titre d’exemples, un coach sportif, une salle de sport, un vendeur de vêtements, un opticien, des professionnels du bâtiment, un caviste, un imprimeur, un paysagiste, un fumiste … Il y a encore de la place ! »

Comment intégrer le BNI ?

L’intégration des nouveaux membres passe par une invitation d’un autre membre à une réunion. L’invité se présente, et participe à la réunion. Si cela lui convient, il remplit un dossier d’inscription qui sera examinée par le bureau et s’il remplit tous les critères, notamment la non-concurrence avec un membre déjà présent, il sera admis au sein du groupe pour une année bien évidemment renouvelable.
« Notre Groupe facebook « BNI Pontarlier Business » est à votre disposition consultez-le. »

ENCADRE
BNI en quelques chiffres
1985 : création en Californie
2004 : Arrivée en France
800 : nombre de groupes en France
20 000 : nombre de membres en France
750 000 : recommandations échangées chaque année