Haut-Doubs. Le Doubs revient du Salon de l’Agriculture auréolé de médailles

422
Et si on jetait un coup d’œil aux lauréats doubistes de ce 57e Salon de l'Agriculture ? Le palmarès est plutôt glorieux !

Cette 57e édition du célèbre Salon de l’Agriculture a connu des rebondissements inattendus, et décevants pour les organisateurs. Toutefois, la grande région Bourgogne-Franche-Comté en revient grandement médaillée.

Le président du Salon, Jean-Luc Poulain, ne cache pas sa déception, tout en affirmant “comprendre” la décision du gouvernement : “Cette édition aura été mauvaise pour nous. Nous devrions être en dessous des 500 000 visiteurs. Les trois premiers jours ont été bons, mais suivis par trois jours d’effondrement après l’annonce de cas de coronavirus en Italie.”, exprime-t-il publiquement. En moyenne, le Salon de l’Agriculture reçoit 630 000 visiteurs (la meilleure année est 2014, avec plus de 700 000 curieux). Mais 2020 est particulière, avec la venue inopportune d’un virus qui sème la peur et contraint les autorités à prendre des décisions. Les manifestations regroupant plus de 5 000 personnes en milieu confiné sont désormais interdites, pour limiter la propagation du Covid-19, un coronavirus particulièrement virulent.
Ainsi, le Salon de l’Agriculture s’est vu contraint de fermer ses portes un jour plus tôt, soit samedi 29 février. Au grand dam de nombreux visiteurs refoulés à l’entrée et qui avaient tout misé sur le week-end pour s’y rendre !

Une pluie de médailles

Cette fermeture anticipée n’a toutefois pas empêché notre région de se distinguer avec des produits et des savoir-faire uniques. Dans le Haut-Doubs notamment, les distilleries ont tiré leur épingle du jeu. La pontissalienne Pierre Guy n’est pas rentrée les mains vides ! Son absinthe la Pontissalienne 56° remporte l’Or, tout comme les liqueurs de framboise et de poire. L’argent, quant à lui, a été décerné à la liqueur Vert Sapin, la liqueur d’absinthe et le Sapont. La distillerie Aymonnier remporte une médaille d’or pour son absinthe de Noël et une d’argent pour leur petite dernière, l’absinthe la Chouette. Quant à la distillerie Bourgeois, d’Arçon, elle revient elle-aussi avec une médaille d’or pour son absinthe “La Verte” et une médaille d’argent pour “La Saugette”.
Les fromageries ont été largement représentées et récompensées. Les comtés ont été massivement auréolés d’or dans le Jura tandis que l’argent est plutôt revenu aux coopératives et fruitières doubistes. Le morbier de la coopérative des Monts de Joux a décroché l’or. Même distinction pour le Mont d’Or de Sancey-Richard, tandis que Juraflore des Longevilles mont d’Or revient avec l’argent.
Passons à la charcuterie, avec la consécration du tuyé du Papy Gaby qui voit son saucisson couronné d’argent. Même récompense pour les saucisses de Morteau d’Amiotte, de Morteau Saucisse et de SAS Patrick Bouvard.
Dans la catégorie des miels, le rucher des 2 Lacs décroche l’or avec son miel polyfloral ambré et foncé.
En tout, la région a récolté 42 médailles. Une belle reconnaissance d’un savoir-faire qui perdure au-delà des générations et qui séduit toujours autant les amateurs les plus exigeants.

Des animaux récompensés
Il n’y a pas que les bons produits du terroir à découvrir au Salon de l’Agriculture. Les animaux ont la part belle et certains de nos bovins et équidés doubistes se sont vus récompensés. A titre d’exemple, nous pouvons citer la vache montbéliarde Manzana du GAEC Cattet du Val d’Usiers ou bien encore Maëlys, du GAEC Gagelin de Montperreux, qui terminent respectivement 3e et 6e. Gracieuse, du GAEC Boichot de Sous-le-Bois, grimpe sur la première marche du podium dans la catégorie “6e lactation et plus”.
13 chevaux du Doubs ont été récompensés. A noter la très belle première place pour Harpie D’Etalans, une jument comtoise de Charles Boillin, basé à Avoudrey.

Les meilleures meules de comté sont sorties des caves et certaines sont revenues auréolées d’or