Haut-Doubs. Le FC Morteau-Montlebon s’active sur tous les terrains

577
Le FC Morteau-Montlebon peut compter sur ses jeunes pour les années à venir.

Après deux années tronquées, le FC Morteau-Montlebon entame une nouvelle saison avec des objectifs sportifs clairs et quelques inquiétudes liées à la situation sanitaire et à ses conséquences.

Pour l’exercice 2021-2022, le président Fabien Bez ne déplore qu’un seul départ et trois arrêts « dont l’entraîneur adjoint de l’équipe première Maxime Maréchal que je tiens à remercier pour son implication au sein du club, durant ces dernières années » souligne-t-il. Côté arrivées, Maxence Villemain, un latéral droit venu de l’US Pont-de-Roide et Noé Parent, milieu offensif en provenance du CA Pontarlier viennent renforcer l’équipe de National 3. « On se réjouit aussi du retour de Karim Tebourbi après une année sabbatique », poursuit le président. Le groupe entraîné par Sébastien Mazzotti a repris dès la mi-juillet avec une grosse préparation physique au programme, travail foncier qui explique sans doute des matchs amicaux en demi-teinte. « Il reste encore beaucoup de points à perfectionner mais nous sommes confiants », note Fabien Bez, qui mieux que le maintien, espère voir son équipe fanion figurer en milieu de tableau.

Être ancré durablement au niveau national

« Notre volonté est de nous ancrer durablement à ce niveau national ». Quant à l’équipe réserve aujourd’hui en Régional 3, la montée d’un échelon est espérée tout comme pour l’équipe C qui évolue en Départemental 2. « Nous souhaitons aussi développer davantage le foot féminin au sein du club. J’en profite pour lancer un appel : nous cherchons activement un entraîneur pour notre équipe senior ».  Même optimisme face au développement des équipes de jeunes. En effet, même si une incertitude plane sur les inscriptions de la rentrée chez les plus petits (U6-U7-U8-U9), « le FC Morteau Montlebon engagera cette année des équipes dans toutes les catégories d’âge avec la création d’une équipe U17 et la mise en place d’un travail par génération de U13 à U18. Le vivier du club », se réjouit Fabien Bez.

Bénévolat et crise sanitaire

Mais le président avoue aussi quelques inquiétudes alors que cette nouvelle saison débute. « On sent chez certains bénévoles et parents une démotivation qui pourrait être préjudiciable pour le bon fonctionnement du club ». La question du Pass Sanitaire agite aussi le milieu du sport amateur. D’ores et déjà, tous les joueurs et dirigeants adultes qui figurent sur la feuille de match doivent être totalement vaccinés ou détenteurs d’un test pcr négatif. Dans quelques semaines tous les plus de 12 ans seront concernés. « Après avoir consulté les personnes concernées, on estime qu’on perdra environ 10% de nos effectifs ». la saison s’annonce donc sans doute plus compliquée en coulisses que sur le terrain.