Haut-Doubs. Le Festival de la Paille, vingtième du nom, les 29 et 30 juillet 2022 !

111

L’un des événements festifs majoritaires du Haut-Doubs sera bien de retour, en 2022. Le comité d’organisation du Festival de la Paille a annoncé la joyeuse nouvelle au début du mois de septembre. Tous planchent désormais sur cette 20e édition, les 29 et 30 juillet 2022. 

Ils ne pouvaient pas attendre une année de plus. Les organisateurs du Festival de la Paille trépignaient d’impatience depuis quelques semaines, dans l’attente d’une réponse de la Préfecture et autres officiels. Le 29 et 30 juillet 2022, le festival musical et culturel fêtera ses 20 ans. Un anniversaire pour relancer une formule qui n’a cessé de s’accroitre au fil des années. Avec plus de 25 000 festivaliers, la crise sanitaire a stoppé nette l’ascension du festival. Une période sur laquelle ont subit rebondir les bénévoles, avec notamment les Détours de la Paille.

Le projet était en réflexion depuis plusieurs années. Le Covid-19 l’a concrétisé en 2021. « A l’origine nous voulions l’appeler « Le Parcours de la Paille ». C’est devenu « Les Détours » mais l’idée reste la même : créer un itinéraire musical menant jusqu’au gros festival. Cela nous a rapprochés des collectivités locales. C’est un point que nous souhaitons vraiment développer pour les années à venir », explique Tiffany Cappellina, chargée de communication du festival.

Retour des Détours ? 

Quatre lieux touristiques, huit concerts et une volonté de promouvoir le talent local.  » Les premiers jours ont été compliqués, car les règles sanitaires imposaient une distanciation, des concerts assis et masqués. Mais les gens ont répondu favorablement, et nous avons eu jusqu’à 500 personnes par concert à Métabief. L’objectif est de pérenniser cette formule, même si pour le moment, l’organisation du Festival de la Paille est prioritaire. Mais nous voulons tendre la mains au tissu associatif local. Certains pensent que notre organisation est une grosse machine du business, ce qui nous a étonnés. Derrière le nom du Festival, ce n’est que deux salariés, et 40 bénévoles membres du comité. Sur le site le Jour J nous sommes un millier a oeuvré pour la Paille. C’est une grande famille dans laquelle les associations et les communes voisines ont toutes leur place. On ne peut pas perdre cette fibre, c’est l’âme du festival »

Prendre de risques ou minimiser l’événement

Reste à gérer un dernier gros choix. Prendre le risque d’organiser une prestation historique pour fêter un anniversaire très attendu après deux années de crise sanitaire. Où justement limiter l’offre en anticipation de nouvelles mesures sanitaires, liée à une évolution problématique de la pandémie. L’équipe elle, espère mettre le feu, en attendant les premiers noms de groupes qui devraient être dévoilés à la fin de l’année.

La Paille en chiffres…insolites 

En 2019, le festival de Paille c’était :

22 000, comme le nombre de litres de bière vendus.

6 000, comme le nombre de paninis réalisés et vendus par nos bénévoles avec 98% de produits frais et locaux.

700, comme le nombre de kilos de frites vendus.

1 tonne, le poids de la metsiflette réalisée et vendue les 2 soirs du Festival. Metsiflette: tartiflette revisitée avec le Metsi, fromage de Métabief. 

3 700, comme le nombre de repas bénévoles cuisinés pendant les 3 semaines de montage-démontage.

Martin SAUSSARD