Haut-Doubs : Le festival des Vieilles Spatules revient à la Cluse-et-Mijoux

237
Le festival des Vieilles Spatules revient les 17, 18 et 19 septembre

Le festival des Vieilles Spatules revient les 17, 18 et 19 septembre. Après un événement 2020 très limité par les mesures sanitaires, cette sixième édition va pouvoir retrouver une organisation plus festive. Les bénévoles du ski club des Verrières et de la Cluse-et-Mijoux espèrent faire perdurer ce rendez-vous local, au fil des années.

C’est l’un des rares événements culturels à ne pas avoir connu d’annulation à cause de la crise sanitaire. Néanmoins, la cinquième édition du festival des Vieilles Spatules avait été fortement touchée par les mesures sanitaires mises en place à l’époque. Concert assis, distanciation sociale d’un mètre, buvette fermée, l’ambiance n’était pas la même. Pour cette sixième édition, les bénévoles du Ski Club des Verrières et de la Cluse-et-Mijoux ont repris la formule de 2019 :  trois jours de festivités, deux concerts par soirée et une salle des fêtes comblée.  » Les communes s’investissent fortement sur le projet, on peut considérer ça comme une grande fête de village, même si c’est aujourd’hui plus que ça. Nous sommes des bénévoles du ski club à l’origine qui souhaitaient trouver une source de revenus pour l’association. L’idée de festival est née et fonctionne depuis 5 ans maintenant « , explique Mathieu Jorda, l’un des organisateurs.

Trois jours de festivals, retour de la buvette et un dimanche 100% local

Avec un budget limité et une naissance encore très récente, le festival des Vieilles Spatules a fait son trou auprès des acteurs da la scène locale et nationale.  » Sur trois jours de festival, nous essayons de proposer un programme assez riche et vaste. Le dimanche est 100% local. C’est une tradition, l’an dernier nous avions des chorales, cette année ce sera deux groupes qui effectuent des reprises de chansons françaises. Les managers de groupes nous connaissent désormais, les autres événements aussi. Nous n’avons pas la prétention de faire comme les Celtivales ou la Paille, mais d’être une valeur sure, au fil des années, à notre niveau », poursuit Mathieu Jorda. Si l’an dernier chaque soirée a attiré 150 personnes en moyenne, l’assouplissement des mesures sanitaires et la mise en place du pass devraient permettre un retour à la normale. En 2019, 300 personnes chaque soir s’étaient retrouvées à la salle des fêtes de la Cluse-et-Mijoux.  » On peut monter à 400 – 500 personnes debout, ce serait une très belle édition avec ce score. C’est possible avec le retour de la buvette ! »

Chaque soirée débutera à 19h, sauf le dimanche où le public pourra s’installer dès 17h. Les concerts se dérouleront chaque jour, de 20h à 22h. Les ventes de billet se font sur le site internet du club, à l’office de tourisme de Pontarlier ou en direct devant la salle des fêtes de la Cluse-et-Mijoux.

Martin Saussard