Haut-Doubs. Le laboratoire vétérinaire départemental du Doubs peut faire passer des tests

340
Désormais, le département pourra augmenter le nombre de tests de dépistage quotidiens

La demande avait été formulée le 30 mars dernier par Christine Bouquin, présidente du département. C’est désormais chose actée : le laboratoire vétérinaire départemental du Doubs peut faire passer des tests de Covid-19.

Les possibilités de dépistage de la Covid-19 par le laboratoire vétérinaire départemental du Doubs avaient été soulignées rapidement après le confinement. Ce laboratoire dispose de moyens matériels et humains nécessaires à l’élaboration de tests de dépistage, en vue de réaliser de plus grands nombres de tests, notamment dans les endroits sensibles comme les EHPAD (résidents et personnels) ou dans les centres de services sociaux, à destination des usagers. Christine Bouquin, Présidente du Département du Doubs, avait proposé au Ministre des Solidarités et de la Santé, au Préfet ainsi qu’au Directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) la participation du laboratoire vétérinaire départemental du Doubs à la réalisation d’analyses de tests de dépistage. L’accord a été donné à condition que le laboratoire vétérinaire agisse conjointement et sur directives d’un laboratoires d’analyses humaines, à savoir le Centre de Biologie Médicale (CBM) 25. Les prélèvements seront exécutés par ces derniers et le laboratoire vétérinaire réaliseront les analyses de dépistage. Grâce à ce partenariat, de 200 à 300 tests quotidiens pourront ainsi être réalisés, soit une moyenne de 1300 par semaine.

Quels tests et pour qui ?
Il existe aujourd’hui deux façons de détecter la présence du virus dans le corps. Le premier est le test RT-PCR. Il consiste à exécuter un prélèvement naso-pharyngé par écouvillonage. A l’aide d’une sorte de long coton-tige, le praticien recueille des cellules nasales profondes. Ce test est utilisé dès l’apparition des premiers symptômes et doit être pratiqué dans les deux narines, pour écarter tout risque de faux positifs.
Le deuxième test est sérologique et consiste à rechercher des anticorps spécifiques. Il n’est utile que pour les personnes dont les symptômes sont déjà bien installés. En effet, un test fait trop tôt pourrait induire un faux négatif puisque le corps ne sécrète des anti-corps qu’au bout de plusieurs jours.

ENCADRE
Le ou la Covid-19 ?
Covid-19 est la contraction de “Maladie par coronavirus”, ou plus précisément du nom anglais : coronavirus disease (co = corona ; vi = virus ; d = disease ). 19 représente l’année d’apparition de la maladie. Il est donc de bon ton d’utiliser le féminin pour parler de la maladie : la Covid-19.