Haut-Doubs. Le recensement se prépare à Valdahon

Alors que le recensement prévu en janvier dernier se tiendra finalement en 2022, on se prépare à la mairie de Valdahon pour préparer cette enquête particulière et obligatoire. En étant attentif aux données collectées qui seront autant d’indicateurs pour l’avenir.

114
La Ville ne cesse de se développer depuis des décennies.

« La campagne de recrutement des agents recenseurs est en cours. Ils seront au nombre de 10 à 12 » explique Daniel Chéron, directeur général des services adjoint à la mairie de Valdahon. « Nous avons privilégié comme partout des habitants de la commune qui par définition connaissent bien leur lieu de vie ». Ce personnel sera au travail dès le début du mois de janvier pour recevoir une formation indispensable en vue de leur mission au contact de la population qui se déroulera du 20 janvier au 19 février. « Chacun aura une zone bien définie avec parfois 300 foyers à visiter. Les agents doivent bien se préparer pour avoir une organisation et un suivi efficaces » poursuit-il. En porte à porte, ils devront en effet accéder à chaque logement pour déposer le questionnaire papier qu’ils peuvent aider à remplir ou venir récupérer plus tard, ou encore inviter les habitants à effectuer cette démarche obligatoire via Internet, une modalité que les valdahonnais avaient privilégié lors du dernier recensement. « Ce dernier choix évite d’avoir à enregistrer ensuite les questionnaires sur la plateforme de l’INSEE. C’est un vrai gain de temps pour l’enregistrement des données ».

La barre symbolique des 6000 habitants

Question régulièrement posée aux agents lors de leurs rencontres avec la population, à quoi sert finalement un recensement ? Pas juste à connaître le chiffre de la population totale. « Ce chiffre est évidemment important puisqu’il conditionne par exemple le montant des aides de l’Etat. Mais grâce aux différentes questions, nous saurons aussi la répartition des habitants par tranches d’âges, les spécificités des logements sur notre territoire, le taux de population active… ». Autant de données qui vont permettre à la ville de s’adapter à l’évolution en termes d’équipements, de services et d’infrastructures.

Avec une population de 5787 habitants au dernier recensement contre 3242 en 1982, cette nouvelle édition devrait confirmer l’évolution que connait Valdahon depuis près d’un demi-siècle avec peut-être, le franchissement de la barre symbolique de 6000 habitants. La position géographique de la ville y est pour beaucoup. Au cœur du département, elle est à la fois proche du Grand Besançon, du Haut-Doubs, de la Vallée de la Loue et du Doubs Central mais aussi de la frontière suisse. De plus en plus de travailleurs frontaliers font d’ailleurs le choix de s’installer ici où le prix de l’immobilier reste abordable. Daniel Chéron y voit également une autre raison : « La ville est dynamique et a toujours su s’adapter à cette évolution démographique par une politique dynamique. Valdahon est aussi une commune où il fait bon vivre offrant à la fois les avantages d’une ville tout en étant à la campagne ».