Haut-Doubs. Le retour très attendu des lotos et des gros lots

Très prisées lors des longues soirées d’automne et d’hiver, les soirées lotos sont aussi pour bon nombre d’associations une source importante de ressources permettant de financer leurs activités.

140
L'annulation du plafonnement du montant des lots était très attendue.

Comme toutes les autres animations, ce jeu accessible à toutes les générations et très populaire a subi un véritable coup d’arrêt depuis des mois. « Le premier confinement est tombé en mars 2020 donc en fin de saison et on commence à peine à reprendre » confie Nathalie Mouchot, animatrice bien connue sous le nom de Seepdloto. Quelques lotos en direct sur internet ont bien essayé de combler le vide pendant plus d’un an mais l’expérience s’est rapidement arrêtée. « Le retour des lotos se fait doucement depuis septembre. Mais on sent encore une appréhension des gens à venir dans des salles où ils craignent le contact. L’obligation du Pass Sanitaire est aussi un frein pour d’autres ». Bilan, une fréquentation en berne et des associations directement touchées dans leurs finances et donc inquiètes pour leur avenir.

Autre raison possible à ce désamour des lotos que tous espèrent passager, un décret tombé en décembre 2020 plafonnant les lots à 150 €. Selon l’Etat, il s’agissait de mettre un coup d’arrêt à des rendez-vous devenus beaucoup trop commerciaux comme dans le Morbihan par exemple où un loto rassemble chaque année plus de 3000 personnes avec en gros lot un camping-car ! Une exception qui a pénalisé tous les organisateurs de France qui ont décidé de monter au créneau ensemble. « Cette mobilisation a fini par payer puisqu’enfin depuis quelques jours, le montant des lots est déplafonné » se réjouit l’animatrice. Téléviseurs, voyages, bons d’achats de 500 € vont donc enfin pouvoir stimuler les amateurs de loto qui retrouveront enfin le chemin des salles. Une vraie bouffée d’oxygène pour le monde associatif !