Haut-Doubs. Les Fins. Clément Taillard en vadrouille

655
Panneau en main et sac au dos, Clément a pris la route sans stress.

Vacances originales pour cet habitant des Fins qui a intitulé son périple « Clem’en vadrouille ». Il aurait aussi pu le baptiser Biarritz Express en référence à sa destination et à son émission préférée.

Il n’avait pas encore pris de vacances cette année et avait bien envie de voir sa sœur et son beau-frère domiciliés à Biarritz à l’autre bout de la France. Bien entendu, Clément Taillard aurait pu faire comme tout le monde et prendre sa voiture pour avaler les 1000 kms d’autoroute ou encore choisir l’avion.

« Je suis fan depuis des années de l’émission Pékin Express et comme j’aimerais bien m’y inscrire un jour, je me suis dit qu’un voyage en stop entre Les Fins et Biarritz ferait un bon entrainement » explique l’agriculteur de 31 ans qui a donc décidé de se mettre dans les conditions exactes de ce programme de téléréalité : « 1€ par jour et être si possible nourri et logé chez l’habitant le long du parcours ». Au cas où, par précaution, il avait emmené tout de même dans son sac à dos de quoi dormir et faire un feu mais il n’en a pas eu besoin : « Je ne me faisais pas de souci et de toute façon si besoin, compte tenu de mon métier, je pouvais aller frapper dans une ferme et demander l’hospitalité contre quelques heures de travail ». Finalement, trois jours auront suffi à Clément pour rejoindre son lieu de villégiature avec au bout du compte de belles rencontres, la confirmation que la solidarité existe encore bel et bien en France et aussi l’envie intacte de tenter l’aventure télévisée en direction de Pékin ou d’ailleurs.

D’ici là, arrivé sur place, l’aventurier finois en a profité pour savourer une semaine de vacances en famille avant de penser au retour… en stop ou en faisant appel au covoiturage pour rester dans le même état d’esprit.