Haut-Doubs, Les Fontenelles, le dos d’âne est bien conforme

87
La règle est simple: c'est 10 cm maximum.

Un habitant du Var a récemment endommagé sa voiture sur un dos d’âne trop haut et envoyé la facture des réparations au conseil départemental du Var. Zoom sur la réglementation.

En zone urbaine, les dispositifs pour inciter les automobilistes à réduire leur vitesse, notamment en ligne droite, sont nombreux et variés. Outre les radars, des ralentisseurs sont donc installés où les usagers de la route sont tentés de rouler à vive allure, ou encore au niveau de passages piétons ou d’intersections. Ces infrastructures sont pour la plupart réglementées, ce sont des installations publiques, des ralentisseurs souvent très efficaces pour la sécurité routière car ils évitent les excès et les accidents. Ces équipements de type dos d’âne ont un marquage constitué de trois triangles blancs sur la partie montante et, d’après la norme, ne doivent pas dépasser 10 centimètres de hauteur.

Nombreux dans le secteur du Pays Horloger notamment, à Saint-Hippolyte, Maiche, Frambouhans, Bonnétage, Le Russey, certains de ces aménagements interrogent parfois les automobilistes comme celui situé à la sortie des Fontenelles en direction de Morteau. Contacté à ce sujet, le maire Pascal Barthod explique : « Lors de sa mise en place fin octobre 2019, nous avons eu quelques remontées orales mais sans vraiment de remarques effectives faites en mairie. Cependant lors de la visite finale du chantier, j’ai abordé la question avec la Direction Départementale des Territoires qui m’a confirmé que tout était aux normes et qu’aucune reprise de cette structure ne sera envisagée. Cette route étant une route départementale, je me suis conformé à cette réponse venant des services techniques du département ».