Haut-Doubs. Les Fourgs. La bonne idée du printemps : la Semencerie

263
Il est bientôt temps de penser à ses futures semences !

Trouver des graines qui soient aussi bien bio que compatibles avec notre climat n’est pas chose aisée. Surtout si on les veut reproductibles et non hybrides !

Et là, ça devient carrément « mission impossible » dans nos commerces qui ne proposent que des graines estampillées « F1 ». Cette annotation obscure pour certains témoigne juste d’une manipulation humaine visant à sélectionner les plants parents pour leurs qualités gustatives et de robustesse et de les coupler ensemble afin d’en extraire des « super graines » promettant une récolte de fruits et légumes riche et abondante. On obtient alors certes des résultats réjouissants mais tous identiques, laissant quelque peu pantois face à une invasion de courgettes toutes similaires. L’inconvénient majeur de ces hybrides est qu’ils ne sont pas reproductibles et que même s’il est possible de semer les graines récoltées dans les fruits et légumes, nous n’obtiendrons jamais la même plante. Une surprise qui peut s’avérer désagréable pour les agriculteurs, professionnels ou en herbe.
A la Semencerie, c’est bien différent. Ce collectif de fermiers francs-comtois s’est créé récemment sous forme de GIE (Groupement d’Intérêt Economique) avec à son bord, des fermes venues de toute la Franche-Comté. Proche de nous, la Semilla, située aux Fourgs, s’est joint à l’aventure. Tous proposent des semences bio issues de leurs propres productions et donc parfaitement adaptées à notre climat et à la nature de notre terre. Le but de la Semencerie est de permettre à tout un chacun de récolter des produits bons et bio, et surtout qui poussent facilement sous nos latitudes. De plus, ces graines non hybrides sont reproductibles.
Pour en savoir plus sur la Semencerie et commander vos graines, rendez-vous sur le site : www.lasemencerie.fr. Tout y est expliqué et vous y trouverez un catalogue de produits à la vente ainsi qu’une présentation des cinq fermes présentes dans le GIE. Pensez-y dès maintenant, le printemps pointe déjà le bout de son nez !