Haut-Doubs. Les mouvements de population en région

112
L'annonce du confinement a poussé de nombreux français à quitter leur lieu de résidence

Ces derniers mois ont été bien évidemment marqués par une crise sanitaire hors-normes qui a poussé de nombreux français à fuir leur lieu de résidence pour s’installer au vert.

Le phénomène d’exode vers la campagne à l’annonce du confinement a été particulièrement visible dans les grandes villes, comme Paris et Lyon par exemple. Direction la résidence secondaire ou chez des proches, pour passer le confinement dans un endroit plus agréable, loin du tumulte des villes et des grandes concentrations humaines. Dans la seule nuit du 16 au 17 mars (jour d’annonce du confinement), la capitale a vu s’échapper près d’un quart de sa population. Pour 68%, il s’agissait de personnes en séjour à Paris qui ont rejoint leur domicile (en France et à l’étranger). En tout, 11% des Parisiens ont quitté leur ville de résidence. Plus globalement, des mouvements importants de population ont été largement observés dans tout l’hexagone.

La Bourgogne-Franche-Comté n’a pas échappé à la règle. Elle a comptabilisé la venue de 67 000* personnes environ, dont 23 000 rien que pour l’Yonne (résidents et non-résidents). Ce département, proche de la capitale, a vu revenir travailleurs et étudiants, de retour pour télétravailler ou passer le confinement dans la résidence familiale. Toutefois, la population du Doubs a guère augmenté. En effet, la ville dispose d’un pôle étudiant conséquent et les élèves ont massivement quitté les lieux pour rejoindre leur ville de résidence parentale. On dénombre 12 000 départs, pour 13 000 arrivées, soit une augmentation minime de 1 000 personnes sur la période du confinement. Au déconfinement, peu de changements : le département compte alors 1 000 personnes de moins : les étudiants ne sont pas revenus. Selon l’INSEE, les chiffres tendent à se stabiliser enfin même si le télétravail représente encore une masse salariale importante, limitant ainsi les déplacements de population au sein du département et, plus largement, au sein de la région.