Haut-Doubs. Les soldes d’été reportés

331
Les soldes d'été sont repoussés de trois semaines

C’est un événement banal, que l’on connaît (et souvent attend !) deux fois par an : les soldes. Ceux d’été ne sont pas annulés, juste repoussés.

C’est surprenant de se dire qu’un tel événement, pourtant anodin, semble si loin de la réalité du moment. Qui aurait pensé aux soldes d’été à venir dans cette situation si peu ordinaire ? Et pourtant, ils sont maintenus. Seules les dates ont été changées.
Le ministre de l’Économie Bruno Lemaire, a annoncé lundi 25 mai, le report des soldes d’été au 15 juillet, à la place du 24 juin initialement prévu. Une décision officialisée par Édouard Philippe, notre premier Ministre, jeudi 28 mai lors de sa présentation portant sur la suite du déconfinement.
Les petits commerçants avaient initialement demandé un report des soldes à la fin de l’été afin de ne pas rogner sur leur marge déjà sérieusement entamée. Les grands distributeurs avaient, quant à eux, demandé un maintien au 24 juin afin de vider les stocks et de regonfler leur chiffre d’affaires. Le ministre de l’Économie a tranché avec une décision à mi-chemin des requêtes. La durée, quant à elle, n’a pas évolué : ce seront quatre semaines de bonnes affaires, au lieu des six que nous avions connues jusqu’à maintenant. Le respect de la toute nouvelle loi Pacte est donc d’actualité, même si celle-ci, instaurée après concertation des professionnels, avait été votée avant la crise sanitaire.
En ces périodes difficiles, est-il vraiment nécessaire de rappeler que les commerçants ont besoin de vous ? Que vous attendiez les soldes ou non, pensez à vous rendre chez vos commerçants et artisans locaux qui souffrent encore de la crise. Votre soutien leur est tout simplement vital !