Haut-Doubs. Levier : modification de l’éclairage public

174
La démocratie participative a parlé ! Photo : Facebook

Il y a quelques semaines, la commune de Levier avait organisé une vaste enquête publique concernant l’éclairage public : fallait-il l’éteindre en cours de nuit ou bien le laisser allumé ?

C’était une véritable démarche démocratique participative, inscrite dans une nouvelle identité municipale : permettre aux habitants de s’exprimer sur un sujet qui les concerne tous. La volonté du nouveau conseil municipal était claire depuis sa campagne : donner la parole à tous ceux qui vivent au sein de la commune à propos de sujets la concernant. Et il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour qu’un tout premier referendum soit organisé : pour ou contre le maintien de l’éclairage public durant toute une nuit. Au-delà d’économies substantielles réalisées en cas de coupure nocturne, la démarche se veut essentiellement écologique.
Afin de permettre aux habitants de voter en pleine connaissance de cause, l’éclairage avait été coupé du 9 au 23 novembre dernier, de 23h à 5h du matin. Une visualisation grandeur nature de ce qui pouvait attendre les habitants en cas de « oui ». Et c’est bien cette réponse qui a largement remporté les suffrages, avec 65.17% des 402 votes validés. Des votes majoritairement envoyés par voie dématérialisée, mise en place par la municipalité, au vu de la crise sanitaire mais également de l’évolution numérique que nous vivons tous pleinement.
La décision porte aujourd’hui sur une extinction de l’éclairage de 23h à 5h du matin en semaine, de minuit à 5h le week-end. Actée durant le dernier conseil municipal, la décision a été votée pour une année d’essai, avant une validation définitive. Durant ces douze mois, les élus pourront, en fonction des besoins, modifier les horaires d’extinction par exemple.
Cette décision fait partie intégrante de la vie de la commune, tout comme de nombreuses autres initiatives et temps forts … en temps normal. Mais la grande majorité des animations, des activités et des initiatives ont été repoussées voire purement et simplement annulées durant l’année qui vient de se terminer. Alors qu’elles font l’objet d’un bulletin municipal annuel, il a été décidé en ce début d’année de ne pas le sortir mais de condenser l’essentiel des informations sur le prochain bulletin, qui retracera l’année 2021. En espérant qu’elle soit plus riche d’événements réjouissants que sa prédécesseur !