Haut-Doubs. L’Ultra Trail des Montagnes du Jura veut devenir incontournable

159
La première édition de l'Ultra Trail des Montagnes du Jura était une réussite, l'an dernier. Les organisateurs veulent désormais confirmer avec un second événement, du 1er au 3 octobre 2021 et devenir à terme, une compétition incontournable.

Après un premier événement réussi malgré une période sanitaire difficile, l’Ultra Trail des Montagnes du Jura (UTMJ) repart pour une deuxième édition du 1 au 3 octobre 2021. L’année de la confirmation pour les organisateurs, qui souhaitent faire de l’UTMJ et des montagnes du Jura, un immanquable rendez-vous sportif.

Une première très positive

Avec près d’un an de recul, Eric Picot, directeur de l’association Espace Mont d’Or, a encore un peu de mal à y croire. Lancer en pleine période de Covid-19, un événement sportif qui a rassemblé près de 2000 inscrits, sans compter les spectateurs, sur une zone géographique de plusieurs centaines de kilomètres traversant 30 communes et deux pays. Il fallait presque être fou pour y croire. Et pourtant, le premier épisode de l’Ultra trail des Montagnes du Jura tire un bilan plus que positif, pour les organisateurs. « Avec un confinement débuté à la mi-mars, nos deux grandes courses étaient déjà complètes ! Il a fallu s’adapter mais nous avons été l’une des seules courses maintenues en 2020, ce qui offre d’emblée une belle vitrine. Certains partenaires, qui travaillent sur plusieurs Ultra trail, ont été surpris d’une telle organisation pour une première, surtout venant de la part « d’amateurs » de l’organisation », explique Eric Picot.

Un parcours du combattant

Un mastodonte sportif, en coulisse, comme sur le terrain. « L’an dernier, on a tout eu avec la météo ! De la pluie, de la neige, des tempêtes de vents, poursuit Eric Picot. Seulement un tiers des coureurs de l’Ultra ont terminé la course. Nous avons du changer le parcours quasiment devant leur nez. Ça fait partie des problèmes à prendre en compte pour le suite. Cette année, des itinéraires bis ont été prévus en cas de météo capricieuse. Côté ravitaillement, tous seront installés près de bâtiments communaux. Plus de stands en forêt ». Pas question pour autant de changer de date. D’abord pour ancrer l’événement localement puis nationalement. Pour des question environnementales également. «  A l’automne, la floraison est terminée et les alpages agricoles ne sont plus dehors », explique Eric Picot avant d’ajouter : « On ne se pointe pas non plus à un Ultra Trail au printemps ! C’est une préparation presque annuelle. »

Plus de 900 000 € de budget prévisionnel
Avec une première édition bien remplie dès le mois de mars, les organisateurs de l’UTMJ ont rêvé plus grand. « On avait prévu de doubler les effectifs. Mais l’évolution de la crise sanitaire a mis un sérieux coup de frein à nos objectifs. Nous sommes aujourd’hui à 700 inscrits, déjà ou seulement… Nous serions dans un contexte « normal », cela aurait été faisable, mais nous nous sommes adaptés à l’évolution », poursuit Eric Picot. 

Le budget a été augmenté de plus de 300 000€, tout comme le nombre de dossards, passant de 1975 inscrits à un prévisionnel de 4000, sur 5 épreuves. Au delà de l’aspect sportif, les organisateurs sont clairs. L’UTMJ, c’est d’abord la promotion d’un territoire. «  Nous voulons mettre en avant le Massif du Jura tout entier et booster le tourisme local. En étant l’un des événements majeurs Outdoor, c’est une énorme coup de projecteur », comment Mélanie Pepe, responsable de la communication de l’association.

Surfer sur la vague de l’UTMB

Plusieurs facteurs expliquent l’engouement tardif pour l’UTMJ. « Les courses dont les dates ont été déplacées à l’automne, à cause de cette crise sanitaire, d’abord. Ensuite parce que les mesures sanitaires évoluent, et que l’été dernier, les indicateurs COVID étaient à la baisse. La situation était presque plus favorable l’an dernier », sourit le directeur d’Espace Mont D’Or. Pas de quoi démoraliser les organisateurs, d’autant plus que depuis la fin de l’Ultra-trail du Mont Blanc, l’Espace Mont d’Or connaît une recrudescence d’inscriptions. «  C’est l’épreuve reine et elle se déroule du 23 au 29 août. Il fallait que les gens s’en remettent. Cette semaine ( du 30 août au 6 septembre) nous avons enregistré plus d’une trentaine de nouvelles inscriptions. La dynamique revient petit à petit et il faut surfer dessus pour espérer retrouver le même nombre de participants que l’an dernier ».

Pour s’inscrire, rendez-vous sur : https://www.ultra-trail-montagnes-jura.fr ou à l’Espace Mont D’Or, 2 rue de la Poudrière, 25370, Les Longevilles Mont d’Or. Tel : (33) 03 81 49 90 95.
Pour participer, le pass sanitaire est obligatoire. À partir du 30 septembre, il sera également demandé aux enfants.

Encadré : UTMJ Kids, pour ancrer le trail dans l’esprit populaire

A l’instar d’une Transjurassienne connue de tous les habitants du Haut-Doubs dès le plus jeune âge, l’UTMJ veut devenir la référence sportive et estivale de la moyenne montagne. A commencer localement, en proposant une épreuve pour les plus jeunes. Durant l’été, les écoles, collèges, lycées, club de sports des Montagnes du Jura ont pu organiser des épreuves qualificatives pour la finale UTMJ Kids, qui se déroulera samedi 2 et dimanche 3 octobre, avec une arrivée à Métabief, et des podiums, comme chez les adultes.

Martin SAUSSARD