Haut-Doubs. Maîche. L’heure de la rentrée pour les collégiens

237
La présidente du Département a vérifié les installations et écouté les doléances.

Comme à son habitude, Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a visité plusieurs collèges publics lors du premier jour de classe. Notamment ceux de Maiche et Saint-Hippolyte.

Inévitablement, les discussions avec le personnel de direction et les enseignants comme avec les personnes travaillant à l’entretien ou en cuisine ont porté sur les mesures à mettre en place pour prendre en compte la situation sanitaire. Si le protocole applicable est national, donc défini au niveau de l’Etat par le Ministère de l’Education Nationale, chaque établissement doit le mettre concrètement en œuvre et s’adapter. Port du masque par les élèves et les adultes, gestion des flux lors des récréations mais surtout à la cantine pour éviter d’avoir trop de personnes à la fois dans un même espace clos, portes des classes ouvertes pendant les cours mais aussi remise à niveau des élèves en difficultés après une année scolaire tronquée… les sujets de discussion n’ont pas manqué ! Christine Bouquin en a également profité pour quelques échanges à bâtons rompus comme dans les cuisines du collège maîchois, souhaitant connaitre les besoins spécifiques du personnel et rappelant au passage son attachement aux circuits courts et à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Sa visite avait également pour but de se faire présenter le nouvel espace numérique de travail qui permet à tous les collègues du Doubs et même de Bourgogne Franche-Comté d’avoir des échanges sécurisés avec les élèves et surtout leurs parents. Plus tard, sur le site de Saint-Hippolyte du collège Olympe de Gouges, la présidente a rencontré les professeurs en charge du dispositif Défi Cubes Energie, une animation originale initiée par le Département pour inciter les élèves de 5ème à bouger, tant àa la maison à l’école, et donc d’avoir un maximum d’activité physique. Un projet qui a su séduire les adolescents par son approche ludique et participative.