Haut-Doubs. Maîche. Objectif montée pour les handballeuses de N3F

Parcours sans fautes depuis le début de saison. Les filles de la JA Maîche ont été reçues 8 sur 8 et confirment leur ambition d’accéder à l’échelon supérieur.

443
21 ans de moyenne d'âge pour ce groupe plein de promesses!

Après une saison passée vite arrêtée après quelques matchs seulement, les handballeuses de Maîche-Morteau ont donc fait du statuquo, restant en Nationale 3. Un maintien qui n’a fait que repousser les ambitions clairement affichées par la responsable de ce groupe, Marielle Vienat : « On a comme beaucoup connu une période compliquée où chacune des joueuses était seule de son côté sans entraînement possible » déplore-t-elle avec toutefois la satisfaction d’avoir retrouvé à l’issue de ces longs mois des athlètes en bonne forme. « On a repris le travail physique dès que possible en extérieur d’abord puis dans le gymnase quand on en a eu l’autorisation ». Cette phase de préparation physique s’est avérée essentielle pour être prêtes à repartir à l’assaut du long championnat qui ne fait que commencer. « Je suis très satisfaite de ne pas avoir eu à déplorer d’importantes blessures depuis la reprise, preuve que le travail foncier et l’attitude des filles avant cela a été exemplaire ». La principale difficulté que nous rencontrons est la gestion des entrainements car beaucoup de filles sont étudiantes. Certaines s’entrainent la semaine à Besançon et le groupe se retrouve au complet le vendredi soir à Maiche.

Premier bilan après les 8 premiers matchs de championnat de N3 : 8 matchs, 8 victoires, sans appel pour la plupart avec une différence de 10 buts en moyenne ! Après environ un tiers du parcours, l’objectif est donc plus que jamais la montée. « Mais la route est encore longue puisque nous avons 26 matchs cette saison. Nous devons rester concentrées et ne pas faire preuve d’un excès de confiance qu’on paierait cher ». Avec à ses côtés Mahmoud Acheche en charge des entraînements à Maiche, Marielle Vienat veille donc à garder ses joueuses mobilisées et concentrées. « Notre équipe est jeune avec une moyenne d’âge de 21 ans. C’est le fruit de la politique menée par les deux clubs de notre entente : intégrer au fil du temps des jeunes, comme cette année avec quatre renforts qui ont à peine 17 ans ». Une gestion de l’effectif qui permet d’avoir un collectif solide avec des habitudes et des automatismes qui font la différence. Réponse le 4 juin 2022 au plus tard, jour de la dernière journée de championnat, pour savoir si la formule est gagnante et permet aux handballeuses de Maîche-Morteau d’accéder à la N2 !

 

Jmv.vienat@orange.fr