Haut-Doubs. Mars au jardin

462
Le mois de mars est le mois propice pour débuter le potager et le préparer pour des récoltes estivales. D'autre part, certains arbustes nécessitent des soins à apporter dès maintenant.

Mars est le mois du renouveau, du printemps, des températures à nouveau douces qui donnent envie de gratter le globe et remettre nos extérieurs en bon état. C’est également la bonne période pour préparer le jardin et le potager aux futures récoltes.

Armez-vous de votre bêche et de votre râteau et rendez-vous sur votre terrain pour y apporter les premiers soins en vue d’un été prolifique. Notre climat montagnard nécessite de s’adapter aux conditions météorologiques du moment et il est fort probable qu’il faille s’organiser en fonction des gelées encore à venir. Toutefois, certaines actions sont d’ores et déjà d’actualité, notamment si vous souhaitez obtenir un jardin fleuri et un potager généreux.
Concernant le potager justement, il est temps de s’occuper des petits arbres fruitiers, avant qu’ils ne repartent. Framboisiers, cassissiers, groseilliers et autres myrtilles ont besoin d’être rafraîchis. Retirez les branches mortes et coupez les plus fragiles ou frêles. En revanche, prenez garde à ne pas couper de branches porteuses de bourgeons, cela affaiblirait l’arbuste et limiterait la récolte à venir. Les framboisiers ont tendance à se répandre facilement : éliminez les rejets qui risqueraient d’envahir votre potager.
Sur le sol réchauffé, il est temps de semer les petits pois. Pour ce faire, choisissez un espace bien exposé, les nuits étant encore très fraîches. Buttez les pieds afin de favoriser le développement radiculaire et limiter l’arrosage. En effet, bien que craignant la sécheresse, le pois est également sensible au mildiou. Les variétés hâtives à grain lisse supportent bien le froid et se récoltent tôt. Ces petits pois doux et sucrés peuvent se déguster dès leur cueillette et sont souvent considérés comme la gourmandise du jardinier. Les mangetouts et les pois à grains ridés sont moins rustiques et attendront encore quelques semaines avant d’être semés.
Vous pouvez également commencer à semer les carottes, radis, poireaux et épinards, ainsi que les choux-fleurs hâtifs. Prévoyez toutefois de le faire à la fin du mois, pour limiter le risque de trop fortes gelées.
Il est également l’heure de s’occuper des aromatiques. Ces herbes aux senteurs et vertus multiples sont très appréciées par les cuisiniers qui n’hésitent pas à les utiliser pour agrémenter leurs plats. Persil, ciboulette, origan, thym, menthe, oseille … auront besoin d’être divisés puis repiqués pour une meilleure robustesse. Attention toutefois à l’invasion ! Si vous ne souhaitez pas vous retrouver avec des reprises de ces plantes partout dans votre jardin, canalisez-les dans de vastes jardinières ou des carrés potagers.

Un jardin fleuri pour le plaisir des yeux … et des abeilles !
Un jardin agrémenté de parterres de fleurs ou d’arbustes fleuris est très agréable à regarder et apporte une touche colorée et esthétique à notre extérieur. Il est conseillé, dès maintenant, de pratiquer quelques gestes afin d’obtenir le meilleur de vos plantes. A la fin du mois, vous pourrez commencer à retirer les protections posées durant l’hiver. Il est également temps de déposer du compost ou du fumier au pied de vos iris et vos pivoines, et de planter les bulbes à floraisons estivale et automnale. Concernant les arbustes des haies, il est encore temps de les tailler ainsi que le camélia défleuri, l’hibiscus, le buddleia, la glycine… N’oubliez pas vos rosiers ! Enfin, Traitez les lauriers-roses à la bouillie bordelaise pour éviter la bactériose ou pseudomonia qui se manifeste par des taches noires.

Faites fuir les indésirables
De longues traînées brillantes commencent déjà à apparaître autour de votre potager. Les limaces, réchauffées par un timide soleil printanier, n’ont pas manqué de sortir de leur tanière pour venir ruiner en une nuit vos efforts de la journée. Pour les tenir à distance, étalez tout autour de vos plantations de la cendre ou bien du marc de café. Cela formera une barrière protectrice que les gastéropodes ne franchiront pas. Attention à bien renouveler l’action après la pluie. Vous pouvez également pense à installer des pièges à bières ou des granulés à base de phosphate de fer, redoutablement efficaces eux-aussi.

Jardiner est une activité que les enfants adorent. ne les privez pas de ce plaisir !