Haut-Doubs. Métabief. Les Détours de la Paille continuent

140
Mystically envoûtera le public des Détours de la Paille le 17 juillet

Ils ont fait un carton plein le 3 juillet dernier au pied du tremplin de saut à ski de Chaux-Neuve et ils s’apprêtent à remettre le couvert le 17 juillet prochain.

« C’était franchement top, s’enthousiasme Tiffany Cappellina au nom du Collectif Organisation. Les gens étaient apparemment vraiment heureux de reprendre le chemin des concerts debout, ils ont massivement répondu présent, c’était festif et même un peu magique puisque la pluie a cessé de tomber juste à l’ouverture des portes. » Près de 200 personnes ont fait le déplacement pour venir danser sur les rythmes endiablés de Johnny Mafia et Bigger. Un show explosif qui a ravi les spectateurs déjà bien échauffés par les démonstrations de sauts à ski du Risoux Club données un peu plus tôt dans la soirée.
C’est donc confiants et regonflés à bloc que les organisateurs planchent sur les derniers détails de la prochaine session de ces Détours de la Paille.
Le rendez-vous est donné à Métabief, dès 16h30. « Ce sera un après-midi familial et festif, sur fond de musique du monde. »
En effet, sur la scène des Détours de la Paille, deux artistes donneront de la voix sur des airs venus d’ailleurs.
A commencer par Eméa. « Eméa, c’est un voyage, tant une plongée introspective, qu’une évasion musicale qui nous transporte vers les horizons magiques et mystérieux de l’Amérique Latine et autres paysages qui ont inspiré une musique plurielle. Des sonorités traditionnelles teintées de couleurs modernes et urbaines, la douceur et la force d’une voix sublimée par des mélodies rêveuses et la chaleur de rythmes lointains. Quand la poésie d’Ibeyi rencontre l’énergie de Flavia Coelho, naissent des créations en plusieurs langues mais un seul langage : celui de l’amour et de l’espoir. », explique Aurélien Bouveret, l’éditeur du groupe.
Il y aura également le duo Mystically, venu tout droit de Besançon. c’est deux voix, deux empreintes pour une seule et même vibration… L’essence même de leur musique : des harmonies vocales féminines au service d’un Reggae Roots aux sonorités afro-caribéennes mêlées de Soul et d’influences World. Les deux chanteuses se consacrent à produire des compositions métissées en puisant dans leurs racines congolaises et caribéennes. Les textes sont conscients, parfois intimes, et traitent de sujets aussi forts qu’universels : la spiritualité, l’unité, l’amour maternel, le pouvoir de la musique, les aberrations du système, l’Afrique Terre-Mère et son héritage…Deux femmes aux couleurs multiples qui emplissent la scène de leur chant puissant et fédérateur, qui donne envie de voyager à travers leurs musiques aux saveurs d’ailleurs. Ce duo de soul-reggae nous emporte, nous transporte.
Des concerts que petits et grands peuvent savourer, avec un casque anti-bruit loué sur place si besoin.

Un spectacle pour bien démarrer l’après-midi
La Sarbacane Théâtre s’associe à la Paille pour que cette journée soit inoubliable. Alors que la Paille signe ce jour la fin de ses détours, la Sarbacane y débute ses transhumances de l’été ! Comme un passage de témoin, une continuité savoureuse des animations qui vont agiter notre été. A 14h30, la compagnie accueille un spectacle de cirque mêlant piano et humour. Un couple et quatre pianos se partagent la scène le temps d’une représentation qui s’apparente à un grand moment de bonheur. Intitulé « Sol Bémol », la compagnie d’Irque&Fien propose un spectacle de cirque à déguster dès 6 ans.

Le spectacle Sol Bémol donnera le coup d’envoi des festivités