Haut-Doubs. Métabief. Les Détours de la Paille se sont terminés en apothéose

118
Le public est venu en masse aux Détours de la Paille !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la météo aura été généreuse pour saluer le clap de fin des Détours de la Paille samedi 17 juillet.

Le ciel avait déversé toute la pluie dont il était capable avant de s’assécher quelques heures avant la dernière date des Détours de la Paille. C’est même un soleil généreux qui a arrosé la scène montée sur le stade de Métabief pour accueillir Eméa et Mystically, deux groupes aux tonalités chaleureuses et aux rythmes inspirés du monde entier. Une affiche qui fait voyager et qui a séduit de très nombreux spectateurs : « Il y avait environ 500 personnes, c’est génial, s’enthousiasme Tiffany Cappellina du Collectif Organisation. Cette soirée a vraiment été le point d’orgue des Détours de la Paille, la meilleure soirée en terme de fréquentation. Nous sommes tous ravis de cette réussite ! »
La buvette, mise en place au profit du club O’Sport Métabief, a connu un beau succès. Les festivaliers, assoiffés par la chaleur enfin de retour ont fait honneur aux différentes boissons fraîches proposées au stand avant de retourner devant la scène applaudir les deux artistes du jour. C’est un public familial qui s’est déplacé ce jour pour assister à cette dernière date des Détours de la Paille. Des jeunes enfants, casque anti-bruit vissé sur les oreilles, se sont déhanchés sur les rythmes entraînants qui ont fait bouger Métabief le temps d’une soirée. Leurs parents ne s’en sont pas privés non plus, mus par la volonté de faire la fête après de trop longs mois de privation.
Un peu plus tôt dans l’après-midi, la Sarbacane Théâtre proposait un spectacle « Sol Bémol » qui mêlait habilement acrobaties, musique et humour. Sous les éclats de rire des petits et des grands, les artistes s’en sont donné à cœur joie. « C’était une belle représentation, sourit Alexandre Ninic codirecteur de la Sarbacane. Il y a eu près de 400 personnes, ce qui est de bon augure pour la suite de la Transhumance Eté. »
Un samedi 17 juillet inoubliable pour les centaines de personnes venues ce jour assister à deux spectacles de grande qualité. On en redemande !