Haut-Doubs. Métabief. Une saison pas si mauvaise …

177
Les touristes s'en sont donnés à coeur joie pendant les vacances. Photo d'illustration

L’arrêt des remontées mécaniques avait refroidi les ardeurs des professionnels du secteur qui se tenaient prêts à dégainer la bouteille de gel hydro-alcoolique.

Coup dur pour les professionnels du monde du ski de descente le mercredi 6 décembre : Jean Castex annonce que les remontées mécaniques devront rester à l’arrêt pendant au moins un mois. Une date butoir de réouverture était avancée du bout des lèvres et chacun attendait ce 7 janvier comme jour de délivrance. D’autant plus que la neige tombe en abondance, comme un pied-de-nez ironique face à la situation. De surcroît, cela faisait bien longtemps qu’elle n’était pas venue en telle quantité pour les vacances de Noël et tous désespéraient de revivre un jour un Noël blanc. Et pourtant, cette année, ce fut le cas : de l’or blanc à profusion dès le 24 au soir et qui continue à recouvrir généreusement les paysages haut-doubistes. Un peu de féérie dans ce quotidien qui vire au morose.
Une morosité qui, on pourrait s’y attendre, affecterait le moral des professionnels de la station de Métabief. La crainte d’une désertification de la part des touristes était grande. Et pourtant, ils ont répondu présents, notamment lors de la deuxième semaine des vacances de Noël. En effet, durant la première semaine, le taux de remplissage était de 40%. Mais lors de la semaine du nouvel an, il a grimpé jusqu’à 90%. Une belle réussite compte tenu de la situation actuelle et des possibilités de ski réduites. Toutefois, elle s’explique assez facilement : les touristes habituels ont pris le pli de ne pas compter sur la neige pour ces vacances et par conséquent, viennent chercher d’autres plaisirs que ceux de la descente et ce, depuis de nombreuses années. Autrement dit, le public de ces vacances est resté le même que les années précédentes et il a même eu la chance, cette année, de s’adonner à quelques descentes en luges ou à quelques balades en raquettes et skis de fond.
Il ne faudrait toutefois pas que la situation perdure. Les vacances de février approchent à grands pas avec, à son bord, les aficionados du ski alpin, beaucoup plus présents en cette période de l’année. La station de Métabief place donc tous ses espoirs dans une prochaine réouverture des remontées mécaniques … en espérant que la neige, elle, ne fasse pas marche arrière !