Haut-Doubs. Montlebon. Les Gaspachos retrouvent la scène

Voilà déjà 30 ans que quelques passionnés de théâtre ont créé à Montlebon la troupe des Gaspachos. Depuis, le succès ne s’est jamais démenti avec un public toujours présent pour saluer ces amateurs et même, depuis près d’un quart de siècle, une autre troupe, celle des ados, les gaspachoux.

117
La bonne humeur est au rendez-vous sur scène et en coulisses!

« Nous n’avons pas que des comédiens au sein de la troupe » explique la présidente Mélanie Pugin saluant les petites mains qui agissent dans l’ombre et sans qui l’aventure serait impossible. « Certains s’occupent des décors, des costumes, de la technique…on a aussi des souffleurs ».

Chaque saison, le travail commence par le choix de la pièce en septembre. Premier impératif, qu’elle soit drôle. Il faut aussi s’adapter au nombre de comédiens disponibles et à l’équilibre hommes femmes. « Passée cette étape, dès le mois d’octobre les répétitions peuvent commencer, deux fois par semaine pendant deux heures à chaque fois. Sans compter le temps passé à apprendre le texte à la maison ». Un vrai engagement, dans la durée, puisque les six représentations annuelles n’ont lieu qu’en février.

Des stages ouverts à tous

« Mais c’est tellement gratifiant de faire rire le public » souligne la présidente, heureuse de compter dans la troupe des gens de tous horizons et de tous âges. « Il faut juste savoir s’amuser, bien gérer son stress qui en fait génère de l’adrénaline ». Après, la solidarité du groupe fait son effet, tout comme les applaudissements du public, la vraie récompense.

Pas facile pour autant de franchir le pas pour monter sur les planches. «Ça devrait pourtant être une discipline à part entière à l’école » explique Mélanie Pugin qui y voit un excellent moyen de prendre confiance en soi et de se libérer. Alors pourquoi ne pas essayer lors d’un stage proposé par les gaspachos ? « Pendant deux jours, un samedi et un dimanche, tout le monde peut venir. Le prochain rendez-vous est fin novembre ». Après la première session où six personnes étaient présentes, l’une d’elle a déjà rejoint la troupe. Une satisfaction pour la présidente toujours à la recherche de bénévoles, acteurs ou non, pour étoffer l’équipe. « Venez nous rejoindre, c’est vraiment un art à découvrir. Et puis finalement, la vie est un vaste théâtre ! ».