Haut-Doubs. Morteau. Des commerçants dynamiques et motivés

189
Les chèques sont disponibles sur Internet mais aussi chez certains commerçants et chaque samedi au marché.

Pour les commerçants de l’association Morteau Votre Ville, pas question de sombrer dans le pessimisme bien au contraire. Les actions se multiplient avec toujours les mêmes mots d’ordres : optimisme et dynamisme.

Proposés tout au long de l’année, les chèques cadeaux ont déjà permis de séduire de nombreux consommateurs depuis leur lancement en novembre dernier avec pas moins de 80000€ de réservation par ce biais. Un vrai succès confirmé ces dernières semaines : « 80 boutiques du centre-ville et de la zone commerciale sont partenaires » se félicite Fabien Droz-Vincent, coprésident de l’association. « Plus encore en ce moment, ils ont pour vocation de redynamiser le tissu économique locale et de favoriser la consommation de proximité à Morteau où l’offre est très diversifiée ». Pour se procurer ces chèques cadeaux, outre un site Internet dédié, un stand est présent chaque samedi à l’occasion du marché hebdomadaire et quatre commerçants assurent leur diffusion (La Dentelière, la Serac, le Terroir de Grégoire et les assurances Axa Salvi). Autre action mise en place ces dernières semaines, une vaste campagne d’affichage en partenariat avec la mairie et avec les mêmes objectifs.

Toujours dans le but de faire venir les consommateurs dans les magasins plutôt que de les habituer à acheter en ligne, Morteau Votre Ville a fait le choix d’utiliser les nouvelles technologies pour vendre non pas des produits mais des compétences et des savoir-faire. En l’occurrence avec des photos de professionnels accompagnées de slogans et diffusées sur les réseaux sociaux.  Repartir du bon pied avec le cordonnier, les fleurs c’est que du bonheur, la bijouterie qui vous trouve toujours la perle rare, les libraires toujours à la page ou encore des opticiens aux petits soins… la campagne de communication est à la fois simple et efficace.

« Nous travaillons également à l’organisation  de la nuit du centre-ville le 19 juin avec les boutiques ouvertes jusqu’à 21h puis de la braderie d’été le 27 juin prochain et nous préparons le début des soldes le 15 juillet » poursuit Fabien Droz-Vincent qui se réjouit des retours positifs de la population locale, heureuse de retrouver ses commerces.

 

Du côté de la zone commerciale

L’optimisme est également de mise comme en témoigne Madame Journot qui dirige les magasins Orchestra et Joué Club. La crise sanitaire n’aura aucun impact sur l’emploi dans ses deux boutiques qui d’ailleurs ont fonctionné en drive ou en livraison durant plusieurs semaines « un moyen de garder le contact avec nos clients et une poursuite activité qui humainement aussi nous a fait du bien » confie-t-elle. Depuis la réouverture effective, les gens sont également au rendez-vous. « On a tout de suite senti l’envie de ressortir pour faire et se faire plaisir » confie-t-elle. Un vrai soulagement pour l’activité d’autant plus avec la réouverture de la frontière suisse le 15 juin qui va permettre le retour de la clientèle helvétique très importante pour l’économie locale.