Haut-Doubs. Morteau / Le Russey. Les citoyens invités à réfléchir au réemploi des objets

Fini le temps où tout était jeté sans s’interroger sur une possible seconde vie des objets. L’époque est propice au développement du marché de deuxième main. Sur le Val de Morteau et le Plateau du Russey, les collectivités font appel aux idées des habitants.

103
Les citoyens sont invités à apporter leurs idées pendant cette phase de réflexion.

Après avoir mené une étude de terrain, nous avons constaté que des quantités importantes d’objets réceptionnés en déchèterie pourraient être réutilisées au lieu d’être jetées » explique Claude Gindre, président de Préval Haut-Doubs, établissement public pour la prévention et la valorisation des déchets, au service du territoire notamment sur le secteur de Morteau – Le Russey. Cette réflexion s’ancre dans une période où les deux communautés de communes en question s’interrogent sur le besoin de s’équiper d’une nouvelle déchèterie qui réponde aux exigences réglementaires et au développement des nouvelles filières. « La création d’un pôle d’économie circulaire permettrait de regrouper ces différentes activités, dans une logique de complémentarité avec l’existant » poursuit-il évoquant les futures installations qui devraient ouvrir au Bélieu, à horizon 2023.

Pour les collectivités, pas question de mener cette réflexion sans la population locale. Ce projet se veut innovant et collaboratif, bref citoyen. Dans sa conception comme dans son fonctionnement ultérieur : « Ce pôle d’économie circulaire permettra de donner une seconde vie à nos objets en faisant des déchets une ressource, tout en générant des emplois d’insertion par l’activité économique ».  Au-delà même, ce lieu pourrait devenir celui du partage des savoirs, « une fabrique à initiatives pour la transition écologique ». La présence aux côtés de Préval et des deux intercommunalités de France Active et de la Fruitière à énergies est d’ailleurs un signe fort.

L’appel est donc lancé pour mobiliser les habitants sur ce projet qui au final sera le leur. « Des temps de co-construction sont proposés aux citoyens et aux acteurs du territoire » indique Claude Gindre qui les invite à s’impliquer en participant dans un premier temps aux réunions le 30 novembre à Morteau (à 20h à la salle des Fêtes)  le 1er décembre aux Fontenelles (à 20h à la salle des Fêtes La Campagne). « Tissons des liens et des coopérations entre les activités existantes, les habitants, et les collectivités !»