Haut-Doubs. Morteau. L’heure des travaux sur la ligne des horlogers

130
Riverains et usagers vont devoir faire preuve de patience pendant de longs mois.

Etat et Région financent des travaux à hauteur de 55,5 millions d’euros sur la ligne des horlogers qui relie Besançon au Locle et à la Chaux de Fonds en passant par Valdahon et Morteau.

Si l’incertitude a parfois plané sur l’avenir même de cette ligne ferroviaire, le plan Etat Région a mis fin aux spéculations en garantissant des travaux conséquents qui vont donc pérenniser ce tronçon. Les premiers coups de pioche ont été donnés avec cette première tranche préparatoire prévue jusqu’à début décembre par SNCF réseau, le gestionnaire, qui entreprend cette modernisation. « L’intervention consiste à approvisionner 58 km de rails et de traverse, à débroussailler le long de la voie et à aménager la base travaux au Valdahon qui servira ensuite pour la totalité du chantier » expliquent les responsables. Une quinzaine d’agents et deux entreprises sont concernés au quotidien par cette première phase. « Les travaux principaux interviendront l’année prochaine et entraîneront une coupure complète des circulations de la ligne des horlogers pendant 8 mois, du 1er mars au 31 octobre 2021 ». Les objectifs annoncés sont le maintien de la sécurité, la pérennisation et l’optimisation de la circulation des trains et l’amélioration du confort des voyageurs.

D’ici là, SNCF Réseau tient à évoquer l’impact des travaux présents et à venir : « Comme pour tout chantier de cette ampleur, les travaux réalisés sur la ligne des horlogers s’accompagneront de nuisances sonores perceptibles au niveau des zones de travaux, à proximité des zones d’habitation. Nous mettons tout en œuvre pour les limiter, dans le respect de la réglementation ».

Pour les riverains comme plus tard pour les passagers, la patience est donc de rigueur.