Haut-Doubs. Morteau-Montlebon. Un nouveau président pour les footballeurs

311
Fabien Bez (en chemise claire) est entouré d'une solide équipe de dirigeants.

Alors que la saison en cours s’est achevée de façon prématurée, le FC Morteau-Montlebon a déjà en vue la reprise mais aussi les années à venir avec désormais à sa tête Fabien Bez qui fait le point sur les objectifs de la nouvelle équipe dirigeante.

C’est au club de Noël-Cerneux La Chenalotte que Fabien Bez a fait ses premiers pas balle au pied « avec au palmarès des victoires en coupe du district et coupe de Franche-Comté Pupilles » souligne-t-il. Il y passe 23 années avec diverses responsabilités avant de déménager à Montlebon et de devenir papa. « Là j’ai tout naturellement suivi mes enfants en devenant dirigeant puis au fil des années j’ai intégré le comité jusqu’à devenir la saison dernière coordinateur sportif ». Des responsabilités déjà importantes et qui vont le conduire à 39 ans à prendre la tête du FC Morteau Montlebon suite à la démission de Pascal Boillot.

« Nous avons mis en place un comité de 5 personnes avec Patrice Mazzotti, Raphaël Pichot, Alexandre Verguet, Raphaël Bourquard et moi-même ainsi que onze commissions thématiques où chacun aura des responsabilités précises ». Une aventure commune donc pour le nouveau président soucieux de s’entourer de personnes motivées et compétentes pour donner un nouvel élan à ce club fort de près de 500 licenciés.

« Au niveau sportif, l’ambition est de pérenniser l’équipe fanion au niveau national (N3) et de faire accéder la réserve en Régional 2 dès la saison prochaine » explique-t-il avant d’insister sur l’importance des jeunes recrues arrivées justement pour renforcer le groupe et évoluer auprès des joueurs cadres actuels. « Nous allons miser sur la jeunesse aussi au niveau des U16 et U18 pour les préparer à intégrer les équipes seniors en étant aguerris et compétitifs ». Enfin, toujours dans cet état d’esprit, la formation des éducateurs sera un axe fort dans les années à venir avec la volonté d’obtenir le label élite ainsi que de développer le foot féminin.

Programme ambitieux qui repose aussi sur la consolidation du club : « Ca passe par une fidélisation des partenaires et la création de liens plus étroits avec eux » conclut Fabien Bez qui entend bien ancrer plus encore le FC Morteau Montlebon sur ce territoire : « Nous sommes un club chaleureux auquel nous aimerions que la population s’identifie et vienne s’investir ».