Haut-Doubs. Morteau. Pas de brioches de l’Adapei du Doubs cette année

150
L'opération rapporte en temps normal 350000€ par an à l'association.

Ce devait être le 50ème anniversaire de ce rendez-vous très attendu par les bénévoles, par la population et par les personnes accompagnées par l’Association. Par précaution, il a été décidé de renoncer à cette édition.

« Pour les sept sections de l’Adapei du Doubs (Besançon, Montbéliard, Pontarlier, Baume-les-Dames, Morteau, Ornans, Maîche) c’est un manque à gagner de 350 000 € » précise le président départemental José Gomes, avant de rappeler à quoi sont traditionnellement affectés ces fonds : « Ils ont déjà permis par le passé de financer des projets locaux au niveau de chaque section : mise en place d’activités culturelles, ludiques et sportives, d’actions d’éducation à la citoyenneté, de musicothérapie ou d’équithérapie, de préparer certains au code la route, d’acheter du matériel comme des tablettes numériques, d’aménager un parcours santé ou encore de créer un local Espace Temps Libre destiné à nos résidents… ». Bref, pour les personnes accompagnées par l’Adapei du Doubs, il s’agit de leur apporter une amélioration dans leurs conditions de vie quotidienne. Des projets qui vont donc devoir être mis entre parenthèses et repoussés de quelques mois avant de pouvoir profiter aux 3600 personnes handicapées mentales, polyhandicapées, autistes accompagnées par l’Association dans le Doubs.

Pour José Gomes, il n’était pas question de faire prendre des risques aux 4000 bénévoles qui font du porte-à-porte dans les communes pour proposer contre un don les célèbres brioches. « Même un report était inenvisageable car nous ne savons pas comment évoluera la situation d’ici à l’automne ». Rendez-vous est donc pris au printemps prochain pour la 50ème édition.