Haut-Doubs. Morteau passe à l’action pour sa jeunesse

96
Les jeunes sont demandeurs et pourront aussi proposer de nouvelles idées.

Un programme spécial dans les six prochains mois va permettre à la jeunesse mortuacienne de se retrouver virtuellement comme réellement et de se faire mieux connaître des autres générations.

« Faire de la jeunesse une de nos priorités était un engagement de campagne » souligne Martial Bournel-Bosson, conseiller délégué en charge de cette question qu’il a abordée en s’appuyant sur plusieurs études : « Celles-ci ont mis l’accent sur le manque d’animation et de communication ressenti par cette tranche d’âge des 15-25 ans qui en plus souffre beaucoup de la crise sanitaire depuis un an ». L’objectif du plan Jeunesse en Action présenté par le jeune élu est donc de répondre aux attentes exprimées et de sortir cette population de cette situation anxiogène.

« Nous allons tout d’abord mettre en place un compte Instagram. C’est en effet celui où les jeunes sont les plus présents. Morteau s’la raconte va leur permettre d’obtenir des informations sur tous les sujets qui peuvent les intéresser et de mettre en avant leurs initiatives. Ce sera interactif et ils pourront nous faire remonter leurs avis ». Un premier jalon grâce aux outils numériques qui va se poursuivre avec des rendez-vous festifs mais à distance bien sûr : « Les soda-visio ou apéro-visio, selon la tranche d’âge, va permettre de leur faire profiter d’animations que vont mettre en place des bars partenaires qui inviteront les jeunes à participer à un karaoké, un blind test, un défi… toutes les idées sont les bienvenues ».

De la petite enfance à la jeunesse active, tous seront ensuite concernés par la troisième action, invités à s’exprimer sur leurs attentes et leurs espoirs pour l’après-crise. Le monde d’après… ils pourront l’évoquer via une photo, une vidéo, un dessin, un poème ou tout autre moyen de leur choix. « On mettra en valeur ces messages qu’on imagine positifs et porteurs d’espoir à la fois sur le compte Instagram et pourquoi pas en les exposant puisque l’idée est aussi de montrer que nos jeunes habitants ont du talent ». Ce sera justement le thème retenu en juillet avec une exposition urbaine mettant à l’honneur ceux qui se distinguent « par exemple des sportifs qui ont de bons résultats ou encore d’autres qui peuvent être porte-drapeaux du Souvenir Français ou jeunes sapeurs-pompiers… »

Enfin, ces six mois du plan Jeunesse en Action se termineront par les Olympiades Mortuaciennes » qui verront s’affronter amicalement des équipes de copains de 13 à 18 ans dans différentes épreuves sportives et ludiques seront organisées. « Les deux sites olympiques seront la zone de loisirs et la Nautique » précise  Martial Bournel-Bosson qui conclut sur un autre objection de cette action : « On espère aussi que ce sera l’occasion pour tous les autres habitants d’avoir un regard positif sur notre jeunesse et de permettre aussi aux différentes générations de se rencontrer ».