Haut-Doubs. Morteau se met au vélo

194
Le vélo présente de nombreux avantages, même en ville.

Pour le bien de la planète et pour la santé des habitants, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Morteau invite ses habitants à laisser leur voiture au garage.

Candidate avec la ville voisine de la Chaux-de-Fonds pour accueillir une étape du Tour de France dans les années à venir, Morteau se veut une ville de vélo. Une volonté clairement affichée dans le dossier remis à l’organisation de la Grande Boucle et qui se concrétise peu à peu via cette première étape : inviter pendant deux jours les habitants à privilégier le vélo pour faire leurs courses. « Les élus et le CCAS souhaitent par cette action valoriser la pratique de l’exercice physique mais aussi participer à la réduction des effets de la circulation des véhicules en ville ». Les défenseurs de ce mode de locomotion dans les zones urbaines notent aussi que le vélo, c’est plus convivial, le cycliste ayant la possibilité de s’arrêter facilement pour échanger avec un voisin ou un ami.

 

Ainsi, le vendredi 11 juin, des ateliers gratuits de « remise en selle » seront proposés pour reprendre en main un deux-roues qui est parfois resté longtemps au fond d’un garage avec aussi la possibilité de tester des vélos électriques et cargo sur un parcours sécurisé dans le centre-ville. Des animateurs seront présents pour également présenter des outils de portage pour les courses. Le lendemain samedi 12 juin, l’accès au centre-ville sera facilité pour les cyclistes, les automobilistes étant avertis et invités à favoriser le partage de la voie publique.

Une expérience qui sera aussi un prélude au projet d’une piste cyclable porté par la mairie, équipement qui sera effectif dès cet été pour la mobilité douce.