Haut-Doubs. Mouthe. Anastasia Salvi a décroché l’écharpe de Miss Doubs

1289
Le sourire d'Anastasia en dit long sur son bonheur

Samedi 27 juin dernier, la vie d’Anastasia Salvi, venue tout droit de Mouthe, a pris un nouveau tournant.

“Miss Doubs 2020 est … Anastasia Salvi !” Son nom a résonné dans le hall de l’Hôtel Mercure où se déroulait l’élection de la jeune fille qui représenterait avec élégance les couleurs de notre département. Anastasia n’en revient toujours pas : “J’avais du mal à réaliser que c’était mon nom qui venait d’être prononcé. Encore maintenant, j’ai la tête dans les nuages ! C’était un rêve d’enfant, devenu ambition de jeune femme, qui se concrétisait.” D’aussi longtemps qu’elle s’en souvienne, Anastasia a toujours souhaité décrocher une écharpe de Miss jusqu’à, pourquoi pas, la consécration suprême : celle de Miss France. “Je donnerai mon maximum pour représenter les valeurs de notre département et, plus largement, celles de notre région. Je suis fière d’appartenir à la Franche-Comté qui démontre un savoir-faire unique, notamment en gastronomie et qui possède des paysages somptueux.”
Comment notre nouvelle Miss Doubs compte-t-elle s’y prendre pour mettre en lumière la région ? “Je vais m’appuyer sur les réseaux sociaux. Grâce à mon cursus en bachelor marketing et création digitale, j’ai appris à manier la photo et la vidéo et par conséquent, je sais mettre en lumière ce qui doit l’être. Je vais pouvoir mettre mes connaissances à profit au service de la Franche-Comté.” Elle ajoute : “Les réseaux sociaux sont incontournables de nos jours, notamment pour se faire connaître et se faire entendre. Ils seront un support indispensable pour l’élection de Miss Franche-Comté, qui se tiendra le 4 octobre prochain.”
Afin de donner le meilleur d’elle-même ce fameux 4 octobre, Anastasia entretient sa forme :”Je fais beaucoup de sport, comme la danse, la course à pied, la randonnée, l’aquabike et l’hiver, je me régale en ski de fond, en ski alpin et en biathlon. Évoluer dans une si belle nature, aussi bien préservée, est un plaisir inégalé ! Je vais également travailler ma culture générale et rester vigilante quant à l’actualité. Les tests pour Miss Franche-Comté nécessitent d’avoir de bonnes connaissances, c’est important !”
L’élection de l’automne sera aussi pour Anastasia l’occasion de retrouver ses concurrentes devenues amies : « Nous nous sommes toutes très bien entendues, il n’y avait pas de compétitrice acharnée ! Nous étions toutes heureuses de vivre cette aventure, avec bonne humeur et bienveillance. Nous continuons à nous parler via les messageries privées. »
Anastasia entend bien savourer la chance qui lui est donnée de vivre cette aventure, entourée du soutien sans faille des siens, dont notamment ses parents qui ne cachent pas leur fierté : « Je n’ai vu pleurer mon père que trois fois. Samedi dernier fut la quatrième ! J’ai des parents formidables qui ne veulent que notre bonheur, à ma sœur et moi. Ils nous soutiennent dans tout ce que nous entreprenons ! » Une fierté partagée par l’ensemble des meuthiards qui ne manquent de féliciter la jeune femme dès qu’ils la croisent. « Ça fait chaud au cœur » conclut Anastasia avec un large sourire qui, à n’en pas douter, saura séduire bien des jurés.