Haut-Doubs. Mouthe. La Trans’Ju se maintient

213
La Trans'Ju est maintenue ! Crédit photo : ski-nordique.net

Enfin une bonne nouvelle ! La Trans’Jurassienne devrait bien avoir lieu les 13 et 14 février prochains. On fait le point !

On a besoin de bonne nouvelle et celle-ci en est une. L’année 2020 a vraiment été catastrophique en tout point. Elle avait débuté, pour les organisateurs de l’événement, par l’annulation de ce dernier en raison de l’absence totale de neige. La pluie avait fait de la ligne de départ un véritable lac.
De la neige, aujourd’hui, il y en a, en quantité importante. Mais on connaît très bien notre météo parfois capricieuse et le fait de voir les paysages enneigés ne garantit absolument rien quant à la présence de poudreuse en février prochain. Un impondérable face auquel les organisateurs ne peuvent absolument pas agir, tout comme l’évolution de la crise sanitaire qui pourrait elle-aussi mettre à mal les projets de la Trans’Organisation. Cette dernière a toutefois pris les devants en programmant 90% de ses animations en plein air. Des mesures indispensables afin d’éviter l’afflux de visiteurs dans des endroits clos et d’ainsi respecter au plus près les normes de sécurité sanitaire exigées. Pour ce faire, il leur a fallu purement et simplement annuler les animations en intérieur, dont le Salon International du Nordique, les repas des concurrents, les conférences et les soirées de bienfaisance. Seule la remise des dossards se fera à l’intérieur. Quant aux skieurs, ils seront accueillis dans les meilleures conditions possibles, avec de nouveaux aménagements comme la consigne à ski et le dépôt de sacs en extérieur. Tous pourront se restaurer auprès des food trucks présents sur le site.
Les inscriptions sont ouvertes depuis novembre et plus de 600 participants ont déjà répondu à l’appel, dont le double vainqueur 2017-2018, Romain Duvillard. Quelle que soit la course convoitée, ne tardez pas trop à vous inscrire, la crise sanitaire réduit le nombre d’inscrits possibles. À titre d’exemple, la course longue du dimanche est limitée à 1800 participants. En cas de baisse de la jauge, la priorité sera donnée aux premiers inscrits. D’ici là, tous, organisateurs et coureurs, espèrent que la situation s’améliore encore un peu afin de vivre une course qui s’annonce, quoi qu’il en soit, hors du commun.
Pour vous inscrire, rendez-vous avant le 31 janvier sur le site www.latransju.com. Vous y trouverez toutes les informations relatives à l’événement et l’évolution des conditions sanitaires.

La Trans’Jeune annulée
La Trans’Jeune, prévue le 20 janvier prochain, connaît quant à elle, un sort bien différent. Au vu de la situation actuelle, les organisateurs ont dû prendre la difficile décision d’annuler la course. « Nous n’avons pas la capacité d’assurer les consignes sanitaires pour les jeunes publics et nous ne souhaitons pas être responsables d’« un cocktail explosif », de propagation efficace et rapide du virus même si[…] tout porte à croire qu’à cette date, la covid-19 circulera sans doute de façon beaucoup moins importante qu’actuellement. »